LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Bachar Mar Khalifé : "Le piano est un instrument qui politiquement a besoin qu'on le détruise"

29 min
À retrouver dans l'émission

Alors que certaines salles de concerts ont rouvert hier, nous avions envie d'entendre aujourd'hui une douce voix musicale. Bachar Mar-Khalifé a sorti son troisième album quelques jours avant les attentats qui ont endeuillé sa ville natale, Beyrouth, jeudi dernier. En écoutant cet album sombre et mélancolique, Ya Balad (Au pays), on se dit qu'il ne s'adresse pas seulement au Liban qu'il a quitté à 6 ans, mais aussi à la France, deux pays qui plus que jamais ont besoin de la musique et de la poésie.

Ya Balad
Ya Balad

Bachar Mar-Khalifé a grandi dans une famille de musiciens, dans un pays en guerre puis en France. Il ressort de son histoire personnelle une musique d'une douceur infinie, une façon mélancolique mais rassurante de nous parler d'un monde violent mais aussi créateur, où, comme le rappelle le musicien, la musique, la poésie, sont un combat qui existe depuis toujours et qui existera toujours.

L'appel de la violence est un piège tendu qui sera éternel et la réponse par la violence est un piège. La guerre et les bombardements sont une abomination.

"Le piano est un instrument qui politiquement a besoin qu'on le détruise. C'est une métaphore de nos sociétés qui parfois nous enferment dans une case. Si l'art peut susciter ce genre de débats c'est très bien."

Sons diffusés :

-Bachar Mar Khalifé, Kyrie Eleison

-Bachar Mar Khalifé, Madonna

-Bachar Mar Khalifé, Yalla Tnam Nada

-Bachar Mar Khalifé, Wolf Pack

  • Yolla Khalifé, Laka

  • Extrait du documentaire Pays rêvé de Jihane Chouaib

Bachar Mar-Khalifé sera en concert :

  • à Londres le 19 novembre

  • à Marseille le 20 novembre

  • à Valence le 21 novembre

  • à Paris le 26 novembre

  • à Brest le 11 décembre

  • à Gand le 17 décembre

  • à Noisiel le 18 décembre

Ecoutez ici la deuxième partie de l'émission avec les professeurs de droit Olivier Cahn et François Saint-Bonnet qui s'interrogent sur les enjeux de l'état d'exception dans la lutte contre le terrorisme.

Intervenants
L'équipe
Production
Production déléguée
Réalisation
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......