LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Répétition, 10 mars 2017

Balzac, sur les planches de Guy Cassiers

28 min
À retrouver dans l'émission

Guy Cassiers, metteur en scène, est parmi nous avec une triple actualité : création de Trompe la mort à l’Opéra Garnier (jusqu’au 5 avril), mise en scène de l’essai Le Sec et l'humide de Jonathan Littell les 15 et 16 mars au Centre Pompidou, et sa biographie par Edwige Perrot (Actes sud, avril 2017)

Répétition, 10 mars 2017
Répétition, 10 mars 2017 Crédits : Jacques Demarthon - AFP

Aux côtés de Jan Lauwers, Jan Fabre, Sidi Larbi Cherkaoui, et bien d'autres, Guy Cassiers, directeur du Toneelhuis à Anvers depuis 2006, grand laboratoire d'expérimentation théâtrale, est l’une des figures phares de la scène flamande. Sa création de Trompe la mort à l'Opéra Garnier est un événement phare de cette saison culturelle : l'oeuvre réunit en effet, à partir d'un texte de Balzac, des sensibilités diverses : le compositeur italien Luca Francesconi, la chef d'orchestre finlandaise Susanna Mälkki... Guy Cassiers publie parallèlement un livre d'entretiens chez Acte Sud, dans lequel il relate sa conception de la pratique théâtrale.

Après Marcel Proust, Robert Musil, Virginia Woolf, ce spécialiste des adaptations littéraires adopte Balzac, témoin sans époque de toutes les comédies humaines.

"Il est remarquable de trouver chez Balzac des éléments d'analyse d'une société du XIX° qui nous éclairent encore aujourd'hui" Guy Cassiers, La Grande Table

Conciliation d'un texte, d'éléments visuels, de jeu d'acteurs... L'opéra semble être un genre se prêtant particulièrement bien à cette interdisciplinarité recherchée.

"Les idées mises en lumière sont toujours aussi importantes, et pas seulement pour Paris mais pour cette Europe en mouvement. Luca [Francesconi] s'est concentré sur le pouvoir et les passions, et la manière dont ces deux éléments sont difficiles à rassembler." Guy Cassiers, La Grande Table

"C'est l'intérieur, le ventre d'une maison et d'une société qu'on découvre, éléments publics et privés s'entrecroisent de manière visuelle et mobile" Guy Cassiers, La Grande Table

Un compositeur très italien avec un sens aigu de la dramaturgie par la musique, une chef d'orchestre finlandaise, un metteur en scène belge, un auteur français... Il s'agissait de faire cause commune, d'accorder cette variété de sensibilités. Où se trouve la vérité ? Notre monde traverse-t-il actuellement des bouleversements tels qu'on ne les voit même plus tant ils sont accélérés ? Sur ce vertige identitaire, on peut dresser un parallèle avec Les Bienveillantes, de Jonathan Littell, que Guy Cassiers a également mis en scène.

"Jonathan Littell réfléchit sur la manière dont les médias et la langue nous influencent sur une certaine forme de populisme." Guy Cassiers, La Grande Table

"La société nous sert à ne pas laisser sortir la bête qui est en chacun de nous. Trompe la mort n'est à ce titre pas si loin de nous, et c'est aussi ce que Jonathan Littell cherche à exprimer." Guy Cassiers, La Grande Table

Sons diffusés :

- Alexandre Péraud, dans la Compagnie des auteurs, le 3 février 2016
- Extrait de l'acte II de Trompe la mort, de Luca Francesconi & Guy Cassiers

Pour réécouter la deuxième partie de l'émission, Philippe Raynaud sur la V° République, c'est ici

Intervenants
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de
Production déléguée
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......