LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

BD - Alessandro Tota et Etienne Lécroart

29 min
À retrouver dans l'émission

Bande dessinée au programme du jour, autour d'un slogan : "Il faut tout faire pour ne jamais travailler, car la vie est le terrain de jeu de l'art". Entre "Oubapo" et éloge du hasard, rencontre avec deux auteurs-dessinateurs passionnés.

Les couvertures de nos deux BD du jour
Les couvertures de nos deux BD du jour

Avec :

Alessandro Tota , dessinateur de bande-dessinée et illustrateur, a co-signé avec Pierre Van Hove Le Voleur de Livres (Futuropolis, mars 2015)

Etienne Lécroart , dessinateur et membre de l’OULIPO. Il a coordonné le tome 6 de la série Oupus (L'Association, juin 2015), expérience oulipienne de bande-dessinée.

Etienne Lécroart

L'ennui pour moi est la pire des choses. La bande dessinée - et c'est finalement assez nouveau - permet de tout faire, de tout dire. Il est dommage de s'en priver, et je trouve étonnant que les dessinateurs se cantonnent à un registre précis.

Je suis membre de l'Oubapo, ouvroir de bande dessinée potentielle, depuis sa naissance. En 2012, j'ai également été coopté à l'Oulipo. L'Oubapo regroupe treize membres actifs qui ont pour objectif de créer des bandes dessinées sous contraintes, ce qui est une adaptation à la BD des principes de l'Oulipo. Parmi les contraintes, on trouve par exemple les ouvrages à pliages qui donnent plusieurs lectures d'un même livre. C'est le principe de mon premier livre.

Alessandro Tota

J'ai un peu l'impression d'être de l'autre côté du spectre de création en bande dessinée. Moi, je travaille sur les émotions, sur la capacité à entrer en empathie avec les personnages. D'un côté, je dois avoir un contrôle et une maîtrise de mon travail, et d'un autre côté, je ne dois pas m'attendre à ce qui va se passer.

Mon héros adore la littérature. Il est prêt à tout pour devenir célèbre, c'est donc aussi une petite satire de l'époque.

A noter : L'exposition "Liberté et contrainte" jusqu'au 15 octobre à la Maison de la culture d’Amiens.

Pour écouter la dernière partie de l'émission, intitulée "Grèce : laboratoire de la fraternité ?", cliquez ici.

Intervenants
L'équipe
Production
Production déléguée
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......