LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Bérénice, femme actuelle

27 min
À retrouver dans l'émission

Avec Mélodie Richard, comédienne, qui incarne Bérénice à L’Odéon – Théâtre de l’Europe (jusqu’au 10 juin), et Julie Brochen, metteur en scène.

Crédits :

Bérénice de Racine, oule récit d’un amour impossible entre Titus, empereur de Rome, qui a maté la révolte en Judée Samarie, et Bérénice, reine des juifs. C’est l’opposition entre la raison d’État -le respect des lois de Rome qui lui interdisent d’épouser une non-romaine- et les raisons du cœur. C’est aussi un triangle amoureux, puisqu’Antiochus, l’ami et frère d’arme de Titus, l’ami et confident de Bérénice, déclare dès le début de la pièce ne plus pouvoir taire son amour pour celle-ci. Une histoire qui est racontée différemment selon les époques, et qui est mise en scène par Célie Pauthe jusqu'au 10 juin à l'Odéon.

Bérénice est un personnage qui parle à l'endroit de l'amour. Elle est l'étrangère, celle qui vient de l'autre côté de la mer, qui a tout quitté parce qu'elle aimait, inconditionnellement.

La Bérénice incarnée par Mélodie Richard dans la mise en scène de Célie Pauthe subit les mêmes tourments que durant ces presque trois cent cinquante dernières années, depuis la création de la pièce par Racine. Mais, loin d’une Bérénice qui subit la situation, elle passe par différents états -l’amour, la colère, le désespoir- pour finalement se reprendre et trouver la solution « universelle » (Célie Pauthe), une séparation définitive et irrémédiable. Ainsi, elle maintien vivante la possibilité de l’amour.

Titus et Bérénice avaient un projet. Leur amour contenait en lui un idéal, dont il est inséparable.

Il y a un projet politique dans l’amour entre Titus et Bérénice, une « tentative de réparation du monde », d’« union des contraires », un projet pour l’humanité, dont ils ne sont pas conscients. 

Titus et Bérénice font le choix de vivre, et de se porter en exemple à l'univers. Ils incarnent une symphonie qui est devenue harmonieuse, un point d'accord dans le déséquilibre.

C'est aussi l'histoire de la rencontre impossible de l’Orient et de l’Occident : difficile de ne pas voir ce rejet des romains à l’aune de l’actualité, celle d’autres étrangers, d’autres exilés. Rencontre impossible qui, dans la pièce, tient au statut de Bérénice, princesse déchirée entre deux cultures, détestée par les Juifs parce qu’elle était trop romaine, et par les romains parce qu’elle était juive.

Bibliographie

Intervenants
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de
Production déléguée
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......