LE DIRECT

Didier LOCKWOOD

29 min
À retrouver dans l'émission

Raphaël Bourgois reçoit le violoniste Didier Lockwood, à l'occasion d'Improvisible , son spectacle d'improvisation aux Bouffes Parisiennes.

Je me préoccupe de tout ce qui a trait à la vibration, donc autant à la peinture qu'à la musique bien sur, et à la communication, c’est-à-dire à la vibration dans le rapport avec les autres.

On peut parler de choses sérieuses sans se prendre au sérieux. L’improvisation c’est un certain rapport au vivant, dans la vie nous utilisons d'ailleurs tout le temps l’improvisation. L’improvisation c’est comprendre le présent et y trouver une sorte de réponse, même si ce n’est pas la bonne réponse. Je voudrais emmener les spectateurs dans un ailleurs le temps du spectacle, nous vivons trop souvent enfermés dans des addictions. Il faut que nous réapprenions à faire des erreurs, à voir différemment. Dans le milieu de la musique il faut toujours être dans une excellence technique, or dans notre monde il faut s’appuyer sur ses erreurs et rebondir vers d’autres qualités. N'oublions pas que la perfection n’existe pas.

L’improvisation c’est une suite d’erreurs maitrisées qui rétablit un certain équilibre.

La Petite minute : Toute cette semaine, Thibaut Sardier propose aux retardaires quelques idées de cadeaux à l'approche des fêtes. Aujourd'hui dans sa hotte le livre Building story, de Chris Ware.

Pour réécouter la seconde partie de l'émission, cliquez ici.

Intervenants
L'équipe

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......