LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Ecrit-on pour transmettre ?

27 min
À retrouver dans l'émission

Avec :

Sébastien BALIBAR

Tobie NATHAN

Geneviève BRISAC

Sébastien Balibar : « J’ai eu envie de lire ce livre à cause de son titre. […] Ce tout petit livre est très riche. Pascal Guignard se remémore les leçons de musique qu’il a pris avec sa tante Juliette et surtout règle ses comptes avec Julien Gracq (qui a fait une description assassine de ses propre leçons avec la même tante Juliette, 30 ans ou 40 ans plus tôt). […] Puis, progressivement, ce livre évolue vers une admirable définition de l’amitié, celle avec Paul Celan, poète et traducteur. […] Et enfin, il en arrive à un paragraphe de Primo Levi, qui est un jugement sur la manière d’écrire de Paul Celan. […] Mais Paul Celan était quelqu’un de très important pour Primo Levi. En fait, Primo Levi se posait lui-même la question de savoir si écrire c’était transmettre ou appeler. »

Geneviève Brisac : « « J’arrête de parler, alors je commence à écrire, » dit-il. « On peut écrire ce qu’on n’est plus du tout en état de dire. On peut écrire même quand on pleure. Ce qu’on ne peut pas faire en écrivant, c’est chanter. » C’est très fort, émouvant, juste, précis. Et si moi-même j’ai écrit ce livre Une année avec mon père , c’est parce que je ne pouvais pas le parler et en parler. […] Je voulais évoquer, convoquer, invoquer, couvrir, trouver des choses que je ne pouvais pas dire. »

Tobie Nathan : « Qu’est-ce qu’écrire ? C’est : 1) apprendre, 2) gonfler, 3) atteindre la solitude. Ce sont les trois conditions pour écrire. »

Sons diffusés :

  • Archive de Pascal Quignard dans l’émission « Du Jour au Lendemain » avec Alain Veinstein le 14.05.13

  • Archive de Jean-Pierre Lefebvre dans l’émission « Poésie sur parole » avec André Velter le 01.07.07

  • Lecture de Si c’est un homme de Primo Levi lu par Guillaume Gallienne sur France Inter le 26.02.11

  • extrait de « Tombeau pour Mr. De Lully » interprété par Marin Marais

Pour poursuivre la discussion, retrouvez ci-dessous les principaux documents et ouvrages évoqués dans l’émission, ou rendez-vous sur la page Facebook et le compte Twitter de La Grande Table.

Pour accéder à la première partie de La Grande Table du 22.05.13 intitulée « Raphaël NADJARI, Claire DENIS et Chiara MASTROIANNI », cliquez ici.

ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......