LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Recherche graphique pour « L’odeur des garçons affamés »

Frederik Peeters, le nouveau western

29 min
À retrouver dans l'émission

Pour cette première partie de la Grande table, nous recevons l’auteur de bande dessinée Frederik Peeters, qui cosigne « L'odeur des garçons affamés » chez Casterman.

Recherche graphique pour « L’odeur des garçons affamés »
Recherche graphique pour « L’odeur des garçons affamés » Crédits : http://frederikpeeters.tumblr.com/

«Je travaille beaucoup à l’instinct»

Après la série de science-fiction Aâma, Frederik Peeters collabore avec Loo Hui Phang (L’Art du chevalement, J’ai tué Géronimo, Prestige de l’uniforme…) pour L'odeur des garçons affamés, un « western perverti » qui nous plonge dans l’Ouest sauvage américain de la Reconstruction, qu’explorent trois personnages : un ingénieur cupide, un photographe irlandais homosexuel, et un jeune garçon de ferme qui cache bien des secrets. Peeters reprend à cette occasion des thèmes qui lui sont chers, dont la question centrale de l’identité, sa définition et son évolution, et mêle aux codes graphiques du western des éléments relevant du fantastique.

« Il y avait des préoccupations communes, un amour pour le trouble, pour les non-dits »

Sons Diffusés :

  • Ennio Morricone « Pour quelques dollars de plus »
  • Archive INA France Culture 23/07/2003 – Jean Giraud/Moebius
  • Archive INA France Culture 01/08/1987 – Sergio Leone
  • A Tribe Called Red – « Electric Pow Wow Drum »

Retrouvez ici la critique de L'odeur des garçons affamés par notre revue partenaire Pages des libraires.

Retrouvez ici la troisième partie de notre série spéciale consacrée à la réforme du travail, abordée aujourd’hui à travers le prisme du droit, en compagnie du professeur agrégé de droit du travail Emmanuel Dockès et de l’avocat au Barreau de Paris Emmanuelle Barbara.

Intervenants
L'équipe
Production
Production déléguée
Réalisation
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......