LE DIRECT
Philippe Geluck et "Le Chat", à Paris, en 2017.

Geluck pète les formes

28 min
À retrouver dans l'émission

Le Chat de Geluck est de retour, et son auteur avec, en pleine forme. A l’occasion des parutions de "Geluck pète les plombs" et "Le Chat pète le feu" (Casterman, octobre 2018), Philippe Geluck renoue avec une veine plus "humour noir" tout en nous livrant un best-of de son œuvre féline.

Philippe Geluck et "Le Chat", à Paris, en 2017.
Philippe Geluck et "Le Chat", à Paris, en 2017. Crédits : Joel Saget - AFP

Né en 1983 dans les pages du quotidien Le Soir, sous forme de strip de trois cases, puis sous forme d’album en 1986, notre ami le Chat est encore là.

Il revient ce mois-ci sous forme de best-of, Le Chat pète le feu (Casterman, 2018), compilation des plus grands moments félins de ces dix dernières années, de ses plus adorables coups de griffe.

J’ai l’impression que ça va tout seul. Je me mets à table, boum, les idées viennent.              
(Philippe Geluck)

Mais depuis la naissance du Chat, Geluck a mis de l'eau dans son vin. C'est un humour plus grinçant qu'il nous donne à savourer dans Geluck pète les plombs (Casterman, 2018), évoquant des thèmes qui vont de Trump à la pédophilie dans l’Eglise, en passant par le harcèlement, les migrants, le réchauffement climatique, en vrac.

Je me dés-angoisse des choses épouvantables qui nous entourent en les dessinant, en en riant, en me permettant cette liberté. (Philippe Geluck)

Dessinateur militant, radicalisé par son passage par Siné Hebdo, esprit grinçant et dessin urticant … Philippe Geluck est l'invité de cette Grande Table culture.

Le jour des attentats de Charlie Hebdo,  en dehors du chagrin qui m’a fracassé, j’ai dit autour de moi : "Le  temps de l’insouciance est terminé." Et j’ai vraiment eu ce sentiment.              
(Philippe Geluck)

Cliquez ici pour écouter la deuxième partie de l'émission : "Peut-on réanimer la vérité ?"

Intervenants
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de
Production déléguée
À venir dans ... secondes ...par......