LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

La gauche a-t-elle encore des idées ?

28 min
À retrouver dans l'émission

Avec :

Eric FASSIN

Christophe PROCHASSON

Pascal BLANCHARD

Eric Fassin : « Un an après l’élection de François Hollande, on pourrait partir du slogan de campagne qui était « le changement, c’est maintenant ». J’ai l’impression qu’on ne peut pas évoquer ce slogan aujourd’hui sans avoir l’air sarcastique. Qu’est-ce qui reste du changement ? Il y a eu un changement de style (on est bien d’accord) et ça a suscité un certain soulagement pour beaucoup de gens. Mais la formule qui avait été mise en avant du « président normal » a vécu. On n’en parle plus beaucoup parce qu’il n’y a tout de même pas que le style dans la présidence. […] Alors sur le fond, qu’est-ce qui a changé ? Il s’est passé quelque chose du côté du « mariage pour tous ». […] La droite ne l’aurait pas fait. Mais pour le reste, en matière économique, il semble qu’il y ait une continuité entre le passé et le présent. […] Où est le changement ? »

Christophe Prochasson : « Je suis frappé à quel point en France un certain nombre d’intellectuels de gauche ne sont au fond jamais satisfaits des périodes où la gauche est au pouvoir. […] ça ne va jamais. Pourquoi ? […] Dans quelle mesure on peut (ou pas) renouveler les propositions de gauche et l’analyse que fait la gauche ? […] Le parti socialiste n’a pas réussi à prendre acte d’un certain nombre de transformations profondes qui s’étaient produites à l’intérieur de la culture politique de la gauche française et d’ailleurs européenne : 1) plus personne n’envisage de sortir du capitalisme […] 2) désormais la gauche politique a cessé de croire en l’importance des idées. »

Pascal Blanchard : « Il y a à peine un an nous sortions des années Sarkozy et Chirac. Il ne faut pas l’oublier. Il faut du temps pour sortir de cette machine qui a broyé la République. […] Ce n’était pas si simple que ça d’en sortir : […] une génération de la peur […] une société qui a été brisée par ces années-là. […] Hollande est arrivé en un an là où Mitterrand était arrivé en deux ans. »

Sons diffusés :

  • bande-annonce du film « Le Pouvoir » de Patrick Rotman

Pour poursuivre la discussion, retrouvez ci-dessous les principaux documents et ouvrages évoqués dans l’émission, ou rendez-vous sur la page Facebook et le compte Twitter de La Grande Table.

Pour accéder à la deuxième partie de La Grande Table du 06.05.13 intitulée « Entretien avec Dominique Bona », cliquez ici.

ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......