LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Leonardo Padura dans sa maison à La Havane en 2015

Leonardo Padura, la mémoire de Cuba

30 min
À retrouver dans l'émission

Leonardo Padura, maître du polar cubain, met un temps son genre de prédilection de côté et fait paraître un recueil de nouvelles, intitulé « Ce qui désirait arriver ». A l’occasion de son passage en France, La Grande table l’interroge sur son travail ainsi que sa perception de l’ouverture de l’île.

Leonardo Padura dans sa maison à La Havane en 2015
Leonardo Padura dans sa maison à La Havane en 2015 Crédits : EFE / Alejandro Ernesto - Maxppp

Leonardo Padura est un écrivain cubain, né à La Havane en 1955. Maître du polar, il a reçu le Prix National de Littérature cubain en 2012 et le prestigieux prix Princesse des Asturies en 2015. Son dernier livre, Ce qui désirait arriver (Métailié, mai 2016) est un recueil de nouvelles traduit de l’espagnol par Elena Zayas.

Son précédent roman, Hérétiques (Métailié, 2014) – dont les personnages étaient reliés par un mystérieux tableau de Rembrandt –, a été salué par la critique et figurait dans la première sélection du Prix Médicis étranger en 2014. L’homme qui aimait les chiens (Métailié, 2011), qui suivait les traces de celui qui assassina Trotski d'un coup de piolet à Mexico en 1940, est en cours d’adaptation cinématographique.

Ancien journaliste, c’est par le biais de la fiction qu’il a finalement décidé de décrire la société cubaine. Lui qui estime indispensable à son écriture le fait de partager la vie quotidienne des habitants de l’île, comment perçoit-il les changements en cours à Cuba, entre rapprochement avec les Etats-Unis et réticence à une ouverture totale ?

Leonardo Padura sera présent au festival international du livre et du film "Étonnants voyageurs", qui se tient du 14 au 16 mai 2016 à Saint-Malo.

Et retrouvez ici les critiques des livres de Leonardo Padura sur le site de notre revue partenaire, Page des libraires.

___

(Ré)écoutez ici la deuxième partie de l'émission, où nous discutons du nomadisme des concepts en compagnie de l'historien Olivier Christin.

Intervenants
L'équipe
Production
Production déléguée
Réalisation
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......