LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Naomi Kawase au Festival de Cannes, le 23 mai 2017.

Naomi Kawase, une cinéaste Nature

27 min
À retrouver dans l'émission

Nous recevons la cinéaste japonaise Naomi Kawase, à l'occasion de la sortie de "Voyage à Yoshino" (2018), un film contemplatif, poétique et écologique, avec Juliette Binoche. Son œuvre fait également l'objet d'une rétrospective au Centre Pompidou dans le cadre du Festival d’Automne.

Naomi Kawase au Festival de Cannes, le 23 mai 2017.
Naomi Kawase au Festival de Cannes, le 23 mai 2017. Crédits : Alberto Pizzoli - AFP

Naomi Kawase, une conscience écologique. Alors que Radio France s’engage pour la planète, à quelques jours de l’ouverture de la COP24, rendez-vous avec la cinéaste japonaise, réalisatrice des lumineux Vers la lumière (2017) ou encore Still the Water (2014). 

Ce que je n'arrive pas à dire par des mots, je pense que je le mets en scène dans mon cinéma. Le langage de l'image, quand je l'ai compris, j'ai éprouvé une joie profonde. J'ai eu l’impression que ma vie en serait beaucoup plus riche.(Naomi Kawase)

Des films projetés avec une quarantaine d’autres courts et longs métrages dans le cadre de la rétrospective que le Centre Pompidou et le Festival d'Automne à Paris lui consacrent jusqu’au 6 janvier. Son nouveau film, Voyage à Yoshino (2018), sort en salles mercredi.

Ce que je cherche ? Le monde d'après, un monde qui serait meilleur. Sachant qu'il manque quelque chose. Donc peut-être un voyage à la recherche de ce qu'il manque.  
(Naomi Kawase)

Dans ce film où l'Homme côtoie la nature, Jeanne, jouée par Juliette Binoche, part au Japon en quête d'une plante médicinale rare. Elle fait la connaissance de Tomo, un garde forestier, qui l’accompagne et la guide dans la forêt de Yoshino, où, il y a vingt ans, Jeanne a vécu son premier amour.

Moi je vis dans un pays où il y a beaucoup de catastrophes naturelles, des séismes, des tsunamis... mais en continuant à vivre là, il ne s'agit pas de contrôler cette nature mais de coexister. C'est quelque chose que les Japonais ont fait depuis longtemps. Ce qu'on a appris autrefois, certaines personnes, même si elles ne sont pas nombreuses, se rendent compte qu'il est nécessaire de transmettre ces choses-là.(Naomi Kawase)

Intervenants
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de
Production déléguée
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......