LE DIRECT

Le plaisir, angle mort de la pensée contemporaine ?

27 min
À retrouver dans l'émission

Avec :

Tobie NATHAN Hervé LE TELLIER Joy SORMAN

A la veille des vacances d'été, conversation sur l'amour et la sexualité, les constantes et les ruptures de leur Histoire, à partir d'un ouvrage collectif qui traite de l'histoire du plaisir, mais aussi de l'histoire des corps et des émotions : Amour et sexualité a paru en Poche chez Fayard dans la collection Pluriels.

Tobie Nathan : "L'histoire du plaisir sexuel s'arrête sur une question : ce qui fait rêver et courir l'être humain est-il destiné à rester flou ? Réponse : non ! Chez les Babyloniens, le plaisir sexuel était un bienfait des dieux fait à l'humanité, la source de la culture et de la civilisation. Où en est-on après la révolution sexuelle, qui a libéré bien des choses mais n'a pas résolu la question du désir ?"

Hervé le Tellier : "Alors qu'on découvre que les comportements sexuels sont liés aux hormones et à la génétique, les raisons méconnues qui nous influencent commencent à devenir claires pour nous. Le livre nous plonge dans notre histoire occidentale, dominée par les hommes, mais il manque d'ouverture vers des sociétés et mentalités différentes ..."

Joy Sorman : "Le livre fait l'histoire de l'articulation de la sexualité et des sentiments, et des rapports entre l'amour et la façon dont l'Etat exerce un contrôle sur la sexualité, perçue comme la sauvagerie de la masse. L'amour devient une question sociale et une question politique. Comme les femmes et la jeunesse, la sexualité a longtemps été absente de l'Histoire officielle... les questions qu'il pose sont un chantier pour les années à venir ."

Archives diffusées : Extrait : Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur le sexe... sans jamais oser le demander , film, de Woody Allen, 1972

Joan Baez, "Plaisir d'amour ", 1968

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......