LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Le ressentiment est-il un moteur de notre démocratie ?

27 min
À retrouver dans l'émission

Avec :

Ruwen OGIEN Yasha MOUNK Marc WEITZMANN

Ressentiment : souvenir d'un tort avec désir de s'en venger, passion considérée comme négative en tant qu'elle est l'émotion des faibles.

Dans un ouvrage collectif : Le ressentiment, passion sociale , paru aux Presses Universitaires de Rennes sous la direction d'Antoine Grandjean et Florent Guénard, les auteurs visent à revaloriser ce sentiment qui, pour la société, loin d'être une passion négative, peut être dynamique et créative.

Ruwen Ogien : "Les réactions aux humiliations ne sont pas toujours illégitimes. Mais néanmoins la demande de reconnaissance, qui a des fondements psychologiques, peut être en conflit avec les impératifs de la justice sociale..."

Yascha Mounk : "On comprend mieux la politique des trente dernières années, si l'on prend en compte le fait que les émotions nous gouvernent. Le ressentiment peut être productif en termes de justice sociale. Or, ce ressentiment qu'on croyait omniprésent dans nos sociétés est en fait sans pouvoir dans nos démocraties contemporaines."

Marc Weitzmann : "Le ressentiment est passion, force de haine et d'autodétestation. Il n'est jamais lié aux combats qu'on est censés mener. Le livre semble confondre ressentiment et colère. Il oublie que ce sentiment n'est pas uniquement social, et ses analyses historiques oublient qu'il est moins lié au désir d'égalité qu'à celui de légitimité... "

Archives diffusées : Jean-Pierre Bacri dans Cuisine et dépendance , film, de Philippe Muyl, 1992

Marc Ferro sur France Culture, 2007

ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......