LE DIRECT
Alice Munro en octobre 1981

Lisez Munro ! Lisez Munro !

30 min
À retrouver dans l'émission

Auto-ironie, ténacité, insolence: tels sont quelques-uns des traits de caractère d'Alice Munro. Ceux du moins qui transparaissent dans ses livres. Car de Munro elle- même, on sait en définitive peu de choses.

Alice Munro en octobre 1981
Alice Munro en octobre 1981 Crédits : Reg Innell - Getty

Jonathan Franzen qui s'écriait en 2004 "Lisez Munro ! Lisez Munro!" dans le New York Times  a été entendu par l'Académie suédoise de littérature qui vient de remettre le Prix nobel à l'écrivaine canadienne Alice Munro.

La Grande Table vous propose à cette occasion un parcours dans l'oeuvre de la nouvelliste avec Geneviève Brisac , écrivaine française, et Claire Devarrieux , journaliste littéraire et responsable du "cahier des Livres" à Libération .

« Le genre de la nouvelle n’est pas facile à cerner. Alice Munro compose des histoires assez longues et, souvent, elles s’emboîtent composant une unité qui chez d’autres écrivains donnerait un livre tout à fait conséquent. »

« Elle ne se sent pas obligée de faire quinze pages pour décrire un lampadaire et cela a quelques conséquences sur l’intensité de son œuvre. »

Claire DEVARRIEUX : « Il y a une densité tellement extraordinaire qu’il y a un dégagement dans chaque histoire, pour les lecteurs, c’est d’une richesse rare. Lisez-la vous serez tellement heureux.  »

« L’autobiographie existe en partie dans ses récits mais ce n’est pas le plus intéressant. Elle a mis des morceaux d’elle partout sans que cela soit une recherche ou une volonté : ce qu’elle construit dans ces histoires fait appel à l’univers dans lequel elle a vécu. »

« Le grand charme de Munro c’est de donner la possibilité à ses personnages de changer radicalement entre le début et la fin d’une nouvelle. »

> Retrouvez l'article consacrée à Alice Munro, prix Nobel de littérature 2013

A 12h25, la chronique d'Aude Tortuyaux sur l'actualité européenne de la culture nous emmène au Possible Futures festival  de Gent qui se tient dans le Voorhuit dont on célèbre le centenaire.

Pour poursuivre la discussion, retrouvez ci-dessous les principaux documents et ouvrages évoqués dans l’émission, ou rendez-vous sur la page Facebook et le compte Twitter de La Grande Table.

L'émission de la Grande Table continue : écoutez la seconde partie de l'émission avec Yves Jeuland réalisateur de Delanoë libéré  en cliquant ici.

Intervenants
L'équipe

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......