LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

L'oeuvre de Manet

1h27

1ère partie : Table critique avec François Angelier, Michel Ciment et Sean Rose.

Autour du livre Noir souci de René de Ceccatty (Flammarion) et de l’exposition Jean-Louis Forain (1852-1931), "La Comédie parisienne" au Musée du Petit Palais.

Et le coup de coeur de Sean Rose : Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur le blanc, au FRAC Aquitaine jusqu'au 18 avril.

2e partie : l'oeuvre de Manet

Stéphane Guégan pour l’exposition Manet, inventeur du Moderne au Musée d’Orsay

Beth Brombert , auteure du livre Manet, un rebelle en redingote (Hazan)

Jean Le Gac , peintre, a participé à l'exposition collective "le torero mort", inspirée d'une oeuvre de Manet, et reprise à l'espace Jacques Villeglé, du 29 avril au 25 juin.

Affiche de l'exposition "Manet, inventeur du moderne"
Affiche de l'exposition "Manet, inventeur du moderne"
Affiche de l'exposition "Manet, inventeur du moderne" Musée d'Orsay© « Dans Paris, la ville insoucieuse, il est 10 individus qui jouissent de ce très rare et très glorieux privilège d’arrêter d’un signe la curiosité qui flâne ou qui passe, de faire, quand il leur plaît, s’égayer, s’émouvoir, s’enthousiasmer, s’indigner, courir et jaser les Parisiens. Edouard Manet est de ces dix là ». Voici ce qu’écrivait, le 17 avril 1880, un chroniqueur de la revue hebdomadaire *La vie moderne* , ajoutant encore à propos de celui qui, au faîte de sa gloire, n’avait plus que trois années à vivre : « ce tapageur a l’horreur du tapage cette célébrité bruyante redoute le bruit et la foule ». Pendant une bonne partie de sa vie, Edouard Manet aura vécu sur cette ambiguïté : lui qui rêvait d’être accueilli au Salon, qui espérait la reconnaissance du public comme de la critique, devint, un peu malgré lui, le chef de file d’artistes rebelles, en construisant sa notoriété sur des tableaux qui firent scandale, comme *Le Déjeuner sur l’herbe* ou *Olympia* pour ne citer que les plus connus. Œuvres retentissantes, qui contribuèrent à faire rentrer la peinture dans la modernité. Mais Manet était aussi un peintre empreint de culture classique. C’est ce qu’ambitionne de montrer l’exposition proposée en ce moment et jusqu’au 3 juillet au musée d’Orsay à Paris : *Manet, inventeur du moderne* . Trois invités sont autour de cette Grande Table pour en parler : Stéphane Guégan, Beth Brombert et Jean Le Gac.
Intervenants
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......