LE DIRECT

Maylis DE KERANGAL

29 min
À retrouver dans l'émission

« Le cœur de Simon migrait dans un autre endroit du pays, ses reins, son foie et ses poumons gagnaient d’autres provinces, ils filaient vers d’autres corps. » Réparer les vivants

Caroline Broué reçoit Mayli de Kerangal à l'occasion de la publication de Réparer les vivants (Verticales).

Maylis de KERANGAL
Maylis de KERANGAL Crédits : CB - Radio France

Maylis de KERANGAL : « Le cœur de Simon bat pendant toute la durée du vie sauf pendant ces quatre heures de voyage hors du corps. Il y a un aspect périssable de cet organe si important qui inscrit par la notion de temps l’idée de l’urgence. »

« J’ai voulu écrire un ouvrage sur le don, sur ce qui se passe avant. Après, c’est une autre vie qui commence, c’est la question de la vie avec l’organe d’un autre. »

« L’urgence elle n’est pas là dès le début. C’est au moment du clampage que quelque chose s’accélère. »

> L'avis de FRANÇOIS REYNAUD, Librairie des Cordeliers (Romans-sur-Isère) à retouver sur le site de notre partenaire PAGE des libraires.
La Petite minute de Thibaut Sardier est consacrée aujourd'hui à la lecture de Céline par Fabrice Luchini au Théâtre Antoine. Reprise de cette lecture du Voyage au bout de la nuit pour 20 représentations exceptionnelles.

Pour poursuivre la discussion, retrouvez ci-dessous les principaux documents et ouvrages évoqués dans l’émission, ou rendez-vous sur la page Facebook et le compte Twitter de La Grande Table.

Poursuivez votre écoute avec la seconde partie de La Grande Table et Pierre Rosanvallon encliquant ici.

Intervenants
À venir dans ... secondes ...par......