LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Mettre en scène FASSBINDER aujourd'hui

30 min
À retrouver dans l'émission

Avec Gwenaël Morin , metteur en scène et directeur du Théâtre du Point du jour, à l'occasion de son projet "Antiteatre" et Philippe Calvario , metteur en scène des Larmes amères de Petra von Kant .

Gwenaël Morin et Philippe Calvario
Gwenaël Morin et Philippe Calvario Crédits : BC - Radio France

Gwenaël MORIN : « ce que j’aime c’est le rapport particulier que Fassbinder a au temps. Je suis fasciné, comme un adolescent qui écouterait les Beatles, par l’intensité du travail qu’il a fourni sur tous les fronts. »

Philippe CALVARIO : « Quel geste amoureux, quel désir va manger l’autre ? La loi du plus fort est cœur du théâtre de Fassbinder. Et souvent, il fait gagner celui qui a une position sociale plus précaire. Il adore faire gagner les plus faibles. »

Dans la petite minute européenne d'Aude Tortuyaux , zoom sur le Musée de l'Elysée à Lausanne.

Son diffusé :

  • extrait d'Anarchie en Bavière , de Fassbinder, mise en scène de Gwenaël Morin.

Pour poursuivre la discussion, retrouvez ci-dessous les principaux documents et ouvrages évoqués dans l’émission, ou rendez-vous sur la page Facebook et le compte Twitter de La Grande Table.

Poursuivez avec la Grande table pour la seconde partie de l'émission en cliquant ici.

L'équipe
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......