LE DIRECT
L'écrivain Michael Ondaatje

Michael Ondaatje, les identités cachées

26 min
À retrouver dans l'émission

De passage à Paris à l’occasion de la parution de son septième roman, "Ombres sur la Tamise" (éditions de L’Olivier, 2019) Michael Ondaatje nous parle du Londres de l'après-guerre, mais aussi d'identité et d'archéologie de la mémoire.

L'écrivain Michael Ondaatje
L'écrivain Michael Ondaatje Crédits : Gezett/ullstein bild - Getty

Né au Sri Lanka, parti pour l’Angleterre à l’âge de 10 ans avec ses parents, avant de devenir citoyen canadien… 

Rendez-vous aujourd’hui avec le poète et un écrivain Michael Ondaatje, l’auteur du célèbre Patient anglais, paru sous le titre L’homme flambé, Booker Prize en 1992, adapté au cinéma quatre ans après par Anthony Minghella, et Oscar du meilleur film

Ombres sur la Tamise met en scène deux enfants, Rachel et Nathaniel, délaissés par leurs parents, partis en 1945 s'installer un an à Singapour : "Nous avons donc commencé une nouvelle existence. Je n'y croyais pas tout à fait à l'époque, et je me demande encore si la période qui a suivi a défiguré ma vie ou lui a insufflé une énergie nouvelle."

Un voisin, surnommé le Papillon de Nuit, aura la charge de les surveiller. Autour de lui gravitent plusieurs personnages, comme le Dard, ancien boxeur reconverti dans les trafics illicites en tout genre, ou encore Olive Lawrence. Jusqu'au jour où les deux adolescents vont découvrir, dans la cave, la malle que leur mère était censée avoir emportée avec elle : 

"En 1945, nos parents partirent en nous laissant aux soins de deux hommes qui étaient peut-être des criminels." Première phrase du livre, le décor est tout de suite planté : en immersion dans le Londres post-guerre des années 1940, une capitale alliée en reconstruction. Entre le Sri Lanka où il est né et le Canada qui l'a naturalisé, Michael Ondaatje a puisé dans les souvenirs de ses années anglaises pour construire le décor de ce roman, mais aussi dans plusieurs sources historiques :

Même si j'écris beaucoup sur le souvenir du Londres que j'ai connu dix ans après l'époque du roman, j'ai aussi puisé dans plusieurs sources historiques pour recréer cette ambiance. (Michael Ondaatje)

De cet ancrage historique au titre de l'ouvrage, qui évoque l'atmosphère des romans de John le Carré ou d'Arthur Connan Doyle, Ombres sur la Tamise est sans doute le plus britannique des romans de Michael Ondaatje.

L'écrivain joue aussi sur les zones d'ombre qui entourent son intrigue et ses personnages, qui ne sont pas élaborés à l'avance mais qui se construisent au fil de l'écriture : 

J'ai l'impression de découvrir l'intrigue de mes romans à mesure que je les écris (Michael Ondaatje)

Extraits sonores :

  • John Le Carré - France 5 - 12/04/2018
  • Bande annonce du Patient anglais (Anthony Minghella, 1996)
  • Mein Herz ist Schwer de Schumann, interprété par Dietrich Fischer-Dieskau
  • Jean-Bertrand Pontalis - "A Voix Nue" - France Culture - 29/10/2018

Bibliographie

Intervenants
  • romancier, poète, réalisateur, scénariste et producteur canadien
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de
Production déléguée

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......