LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Michel Houellebecq : un homme contemporain du XIXe siècle ?

27 min
À retrouver dans l'émission

A l’occasion de la sortie du recueil de poésie Configuration du dernier rivage de Michel Houellebecq (éditions Flammarion).

Avec :

Marin de VIRY

Geneviève BRISAC

Marc WEITZMANN

Marin de Viry : « « Configuration du dernier rivage » de Michel Houellebecq est un recueil de poèmes dans lequel on sent la très forte influence du 19ème siècle, et une forme de dénégation assumée de tout ce qui s’est fait en matière poétique au 20ème siècle. Pour autant, il serait ridicule de prétendre qu’il s’agit d’un exercice qui appartiendrait à un monde révolu : ces poèmes parlent bien à l’expérience de l’homme contemporain. Simplement, Michel Houellebecq saute par-dessus le 20ème siècle qu’il met à la poubelle, qu’il trouve insensé, qu’il doit imaginer un peu comme le tremblement de terre de Lisbonne : une catastrophe qui ne nous apprend rien que nous sachions déjà, un coup du sort à la fois tragique et insignifiant qui ouvre un débat métaphysique sans fin, comme celui qui oppose Voltaire à Leibniz, dans lequel il est possible d’errer toute une vie. »

Geneviève Brisac : « J’ai du mal à concevoir l’idée de sauter par-dessus un siècle, le 20ème siècle qui est un immense siècle de poésie. Je pense qu’il y a une espèce de tour de passe-passe, d’arnaque à dire qu’on retourne au 19ème siècle, d’autant que le 20ème siècle est le siècle de Mayakovski, d’Akhmatova, Elliot, etc. […] Dans « Configuration du dernier rivage », on y trouve de l’Apollinaire, du Baudelaire, du Lamartine, du Victor Hugo, Verlaine : […] on dirait un recueil de pastiches de poèmes. »

Marc Weitzmann : « Houellebecq revendique une position de romantique vis-à-vis de l’existence. […] Il est moins postmoderne qu’antimoderne. […] Les grands analystes de la modernité en France sont des gens qui ont refusé la modernité. C’est vrai de Balzac, de Flaubert, de Baudelaire, etc. […] Houellebecq fait la même chose. Et la posture antimoderne est presque nécessairement aujourd’hui une position a-historique, de refus de l’histoire en termes littéraires. Pour Houellebecq, l’histoire est un truc sans importance pour comprendre l’existence humaine aujourd’hui. »

Sons diffusés :

  • « Séjour Club » interprété par Michel Houellebecq

  • Archive de Michel Houellebecq dans l’émission « ça rime à quoi » le 06.01.2013

  • « Présence humaine » interprété par Michel Houellebecq

Pour poursuivre la discussion, retrouvez ci-dessous les principaux documents et ouvrages évoqués dans l’émission, ou rendez-vous sur la page Facebook et le compte Twitter de La Grande Table.

Pour accéder à la deuxième partie de La Grande Table du 16.04.2013 intitulée « Entretien avec Raoul Peck », cliquez ici.

ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......