LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Michel Portal en concert au festival Nancy Jazz Pulsations, le 14 octobre 2003

Michel Portal, free et jazzy !

28 min
À retrouver dans l'émission

Nous accueillons aujourd'hui le musicien Michel Portal, qui viendra nous parler jazz, improvisation, clarinette et saxophone à l'occasion de son concert du 22 septembre 2018 à la Maison de la Radio.

Michel Portal en concert au festival Nancy Jazz Pulsations, le 14 octobre 2003
Michel Portal en concert au festival Nancy Jazz Pulsations, le 14 octobre 2003 Crédits : Jean-Christophe Verhaegen - AFP

Un maître de la clarinette, un roi de l'improvisation ... Le musicien Michel Portal sera en concert le 22 septembre 2018 à la Maison de la Radio, avec son New Quintett. Éclectique, du répertoire classique à la musique contemporaine, de la variété au jazz, en virtuose, il ne se refuse rien. En répétition permanente, il s'est arrêté dans nos studios. 

Ce que je recherche dans la musique, c’est que les musiciens soient heureux. Dans l’art, il faut être ensemble et bien s’entendre. Après, la musique peut arriver tranquillement. […] Ce que je cherche, c’est l’unité, et à partir de là on va faire ce voyage.

J’ai eu toujours peur de me répéter. J’ai toujours essayé de faire autre chose que ce que j’avais fait la veille […], et j’ai toujours eu envie d’évoluer. J’écoute de la musique, […] et parfois il y a quelque chose qui me touche, qui vient d’ailleurs.

C’est ça l’improvisation, c’est pratiquement de ne pas se rappeler, et de se dire qu’on est dans l’inconnu jusqu’au bout […]. Je ne sais pas où je vais, mais j’essaie de trouver le chemin qui va aller plus loin.

C’est pas grand-chose une clarinette, c’est petit, donc ça peut se jouer dans la rue, ça peut se jouer beaucoup. Un violon, c’est plus fragile, un piano, c’est impossible. […] C'est un instrument voyageur.

C’est le souffle. […] Si je ne fais pas de clarinette, je souffle sur tout le monde après. […] Je fais ma gymnastique avec ça. Je ne peux pas m’en passer. […] Ça me fait du bien. J’ai l’impression que ça me guérit de beaucoup de choses.

Maintenant, on appuie sur un bouton, on fait de la musique. Moi je suis obligé de souffler. Je suis un ouvrier de la musique.

L’improvisation, ça peut venir de souvenirs qu’on a eus. [...] Quand je me suis préparé […], j’ai pensé à Jean-Sébastien Bach, au jazz, à la nostalgie, à avant, quand j’étais très jeune, à des solitudes. Ce sont des petits mots que je me mets dans ma tête.

La musique, j’ai envie qu’elle vive. […] Quand je joue, je veux que ce soit de la vie, que la musique soit vivante. C’est ça que je cherche, même avec le son. […] Je veux le faire vivre à ma façon. […] Le son pour moi, c’est le plus important.

Extraits sonores :

  • "Max mon amour (partie 1)", composé et interprété par Michel Portal à la clarinette basse pour le film Max mon amour de Nagisa Oshima
  • "Pierre" de Barbara, avec un solo improvisé de clarinette par Michel Portal
  • Deuxième mouvement, Adagio, du Quintette pour clarinette et cordes en si mineur, opus 115 de Johannes Brahms, par Michel Portal et le quatuor Parrenin
  • Domaines de Pierre Boulez, par Michel Portal et l'ensemble Musique Vivante dirigé par Diego Masson
  • Archive Pierre Boulez, tirée de l'émission Radioscopie de Jacques Chancel sur France Inter, le 13 décembre 1977
Intervenants
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de
Production déléguée
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......