LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
"La femme de mon frère" (Monia Chokri, 2019)

Monia Chokri, un Certain Regard sur le couple

26 min
À retrouver dans l'émission

L'actrice Monia Chokri se fait aujourd'hui réalisatrice : pour son premier long métrage, "La femme de mon frère" (en salle le 26 juin), elle a reçu le Prix coup de cœur du jury en section Un certain regard au festival de Cannes.

"La femme de mon frère" (Monia Chokri, 2019)
"La femme de mon frère" (Monia Chokri, 2019) Crédits : Memento films

On la connaissait surtout en tant qu'actrice, l'ayant vu dernièrement dans On ment toujours à ceux qu’on aime (2018) de Sandrine Dumas. Lancée par Denys Arcand, actrice fétiche et amie proche de Xavier Dolan (Les amours imaginaires (2010), Laurence Anyways (2012)), Monia Chokri revient aujourd’hui en tant que réalisatrice : son premier long métrage, La Femme de mon frère, Prix coup de cœur du jury en section Un certain regard au festival de Cannes 2019, sort en salle le 26 juin. 

Dans ce film aux accents pops et à l'humour sans filtre, Sophia, jeune trentenaire précaire, part vivre chez son frère Karim après avoir perdu un poste pourtant promis à l’université. Or leur relation fusionnelle est mise à l’épreuve lorsque celui-ci tombe amoureux d’Éloïse, la gynécologue de sa soeur.

Des répliques percutantes, un personnage central féminin drôle et désagréable, un grand rythme de la mise en scène... Autant de caractéristiques que l'on trouvait déjà en germes dans un court-métrage réalisé et scénarisé par Monia Chokri, Quelqu’un d’extraordinaire (2014)

On ne fait pas un mouvement de caméra juste pour faire beau, on le fait parce que ça fait sens avec l’esprit du personnage.                
(Monia Chokri)

Dans La femme de mon frère, elle se centre sur la relation frère-soeur, une thématique généralement peu abordée au cinéma, et le plus souvent sous le prisme de l’inceste (Marguerite et Julien de Valérie Donzelli, 2015). Ici, nul rapport charnel mais une "vraie relation frère-sœur", selon les mots de Monia Chokri, à laquelle s'ajoutent des thématiques comme l'amour, l'identité, la difficulté à trouver du travail après de longues études... Un film tendre et gouailleur sur la relation frère-soeur et l’amour en temps de crise.

Plus on est longtemps en couple avec quelqu’un et plus on finit par lui ressembler […] Je trouvais que cette relation était plutôt similaire à la relation frère-sœur. Je voulais l’explorer sans tomber dans l’inceste.                            
(Monia Chokri)

C’est très important, les scènes de repas dans mon film. Je pense que c’est là que se soudent les familles.                
(Monia Chokri)

A noter que, à partir du 3 juillet, Monia Chokri reprendra sa casquette d'actrice dans un autre film, Pauvre Georges ! de Claire Devers, où elle incarne une bourgeoise au visage fermé, rôle dans lequel on ne l'avait encore jamais vue. Elle est également en pleine écriture de son nouveau long métrage, Simple comme Sylvain :  l’histoire, encore une fois, d’une femme ayant la trentaine, soumise à la pression sociétale de la maternité et du couple, « une étude, dit-elle, sur le couple comme construction sociale ».
 

Extraits sonores : 

  • Bande-annonce de La femme de mon frère (Monia Chokri, 2019)
  • Extrait de La femme de mon frère (Monia Chokri, 2019)
  • Elfriede Jelinek (02/03/2005)
  • Xavier Dolan (Projection privée, 18/10/20)

Bibliographie

Intervenants
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de
Production déléguée
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......