LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Municipalités Front national : partir ou rester ?

30 min
À retrouver dans l'émission

Au lendemain du second tour des élections municipales, Caroline Broué accueille le cinéaste Régis Sauder , auteur d'une tribune dans le journal Libération , "Forbach trahit sa mémoire car nous avons trahi Forbach", Gérard Paquet , ancien directeur de la Maison des Métallos et ancien directeur du Théâtre National de Châteauvallon, et Marine Turchi , journaliste à Mediapart, spécialiste du Front national.

Régis Sauder , originaire de Forbach, est installé à Marseille où il développe des projets dans les quartiers Nord.

Gérard Paquet avait été licencié en 1997 au terme d'une procédure conduite par la mairie Front national de Toulon. Il développe à Marseille des projets à la croisée du culturel et du social, dans les 13e et et 14e arrondissements (7e secteur), qui viennent d'être conquis par le candidat Front national Stéphane Ravier.

Marine Turchi , journaliste à Mediapart spécialiste du Front national, a analysé l'hostilité ancienne du Front national à l'égard du monde culturel.

Alors qu'Olivier Py, directeur du Festival d'Avignon, avait menacé de faire ses valises si la municipalité d'Avignon était remportée par le Front national, la Grande Table vous propose aujourd'hui une réflexion sur les rapports entre le monde de la culture et le Front national au lendemain de la victorie du parti d'extrême-droite dans 11 municipalités françaises.

Partir ou rester ? La question se pose pour les responsables culturels, tant les relations ont souvent été houleuses entre le monde de la culture et le Front national.

Marine Turchi : La stratégie de Marine Le Pen est de ne pas faire de vague dans les villes remportées, dans l'optique de 2017. Mais en matière de culture, son programme reste extrêmement flou. La vraie question reste : que vont faire les élus Front national avec les subventions aux associations ? Ils dénoncent les subventions accordées aux associations "multiculturalistes", qu'ils ne définissent pas.

On retrouve le discours de la dénonciation des élites. Je me souviens de Jean-Marie Le Chevallier à Toulon, dans les années 1990, dénonçant la dictature de Saint-Germain-des-Prés.

Gérard Paquet : Le discours sur la décadence est le contraire du réel. On est dans un contexte de transformation. Dire qu'on est dans un monde décadent, ça voudrait dire que le reste du monde est décadent, alors qu'un monde nouveau est train d'émerger. La solution n'est certainement pas le repli sur soi.

Dans sa Petite Minute , Thibaut Sardier nous propose aujourd'hui d'écouter une chanson de circonstance Panis et circenses , interprétée par le duo Rosemary Standley et Dom la Nena, en concert ce soir à la Maison de la Poésie à Paris.

Leur album Birds on a wire (label Air Rythmo) sort aujourd'hui. Et si vous ne pouvez pas assister au concert de ce soir, retrouvez Rosemary Standley et Dom la Nena à la Maison de la Poésie les 7 et 8 mai.

Sons diffusés (tous trois interprétés par Rosemary Standley et Dom la Nena)
Panis et circenses.

Arriba quemando el sol.

Solitude.

Poursuivez votre écoute de La Grande Table avec le politologue Gérard Kepel en cliquant ici.

Pour poursuivre la discussion, retrouvez ci-dessous les principaux documents et ouvrages évoqués dans l’émission, ou rendez-vous sur la page Facebook et le compte Twitter de La Grande Table.

> Découvrez notre dossier spécial municipales, avec notamment tous les résultats

Intervenants
  • co-fondateur de l’association « Planète Emergences », ancien directeur de la Maison des Métallos, ancien directeur du Théâtre National de Chateauvallon.
  • Réalisateur
  • Journaliste à Mediapart
L'équipe
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......