LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Ousmane SOW

30 min
À retrouver dans l'émission

Ousmane Sow
Ousmane Sow Crédits : Radio France

Né à Dakar en 1935, Ousmane Sow sculpte depuis sa plus petite enfance. En 1957, au décès de son père, il part pour Paris mais doit renoncer à entrer à l’école des beaux-arts faute de moyens. Révélé en 1987 au Centre Culturel Français de Dakar, où il présente sa première série sur les lutteurs Nouba, l’artiste expose son travail par séries en 1999, sur le Pont des Arts à Paris : une rétrospective de son œuvre réunissant les séries africaines et « La bataille de Little Big Horn» attire plus de trois millions de visiteurs.

Caroline Broué reçoit le sculpteur Ousmane Sow qui devient en 2013 le premier artiste africain reçu à l’Académie des beaux-arts.

Ousmane SOW : « Il faut avoir la franchise de dire que la France vit avec un phénomène néfaste qui se diffuse. »

« Ce qui est important c’est de connaître l’homme, comment il est fait, son anatomie. Ça permet de se libérer de la mentalité grecque de la perfection. Le corps n’est pas parfait. Quand quelque chose n’est pas à sa place, il faut parfois le laisser, ça peut donner de la puissance à l’ensemble. »

Pour prolonger la discussion, retrouvez ci-dessous les principaux documents et ouvrages évoqués dans l’émission, ou rendez-vous sur la page Facebook et le compte Twitter de La Grande Table.

Poursuivez avec la Grande table pour la seconde partie de l'émission avec Alain Caillé auteur de Sortir du capitalisme. Le scénario Gorz , en cliquant ici.

Intervenants
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......