LE DIRECT

A partir du « Faust » de Sokourov et de « Prometheus » de Ridley Scott

27 min
À retrouver dans l'émission

Avec :

Alain KRUGER

Jean-Louis COMOLLI

Stanislas NORDEY

Retour sur deux mythes fondateurs dont le cinéma s'est emparé pour nous proposer deux films de facture opposée : Prometheus , de Ridley Scott, est sorti en salles le 30 mai, et Faust, d'Alexandre Sokourov, sort le 20 juin. Essai de comparaison impossible, des origines de l'homme à la réflexion sur l'essence du cinéma...

Alain Kruger :"Nous avons deux films totalement théologiques et totalement cinéphiliques. Scott qui a porté ce thème toute sa carrière, emprunte à Méliès et à Kubrick, et Soukourov à Goethe, à Swedenborg et à toute l'iconographie romantique... Leur image nous entraine, et produit des instants incomparables ."


Jean-Louis Comolli : "Deux cinéastes essoufflés s'emparent de deux mythes usés eux aussi. A vouloir tout montrer, ils produisent de belles illustrations qui n'impliquent pas le spectateur... Avec la mort du spectateur, voici la mort d'un cinéma autiste qui s'épuise par excès de puissance "


Stanislas Nordey : "Le cinéma peut-il raconter des choses plus grandes que lui ? Sa tentative de montrer les mythes est d'emblée vouée à l'échec. Ces films se condamnent par avance à la citation et à l'illustration. A ces films, il manque le désir, il manque la poésie... Le cinéma rêve peut-être mieux le futur, que les origines ".

Archives diffusées :

Bande-annonce : Prometheus , de Ridley Scott, 2012

Franz SCHUBERT : Prometheus D 674 pour baryton et piano, d'après Goethe, avec Mathias Goerne (baryton)

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......