LE DIRECT
Prince en juin 2009

Qu'est-ce qui disparaît avec les icônes pop ?

29 min
À retrouver dans l'émission

Quelques jours après la mort de Prince, réflexion autour du statut d'icône pop. Leur particularité n'est-elle pas de transcender les genres - musicaux, sexuels - et les identités ? De telles icônes existent-t-elles encore aujourd'hui ? Une émission présentée par Raphaël Bourgois.

Prince en juin 2009
Prince en juin 2009 Crédits : Lucas Jackson - Reuters

Le chanteur Prince est mort le 21 avril dernier, à l’âge de 57 ans. Sur scène, il jouait sur l’androgynie, musicalement, sur le mélange des genres. S’il venait plutôt du blues, de la pop et du funk, il savait s’entourer de musiciens aux cultures musicales différentes. Casser les codes, transcender la notion de genre et d’identité, n’est-ce pas le propre d’une icône pop, comme l’étaient également David Bowie ou Michael Jackson ?

Pour en discuter, nos deux invités sont aujourd'hui Michka Assayas, journaliste, écrivain, auteur du Dictionnaire du rock (Robert Laffont, réédité et actualisé et 2014) et Richard Mèmeteau, professeur de philosophie, auteur de Pop culture : Réflexions sur les industries du rêve et l’invention des identités (Zones, octobre 2014).

Sons diffusés :

  • David Bowie, archive INA - France Inter du 19 octobre 1999
  • Prince, "Darling Nikki"
  • Prince, "Controversy"
  • Michael Jackson, "Bad"
  • Anohni, "Drone bomb me"
  • Peaches, "Dick in the air"

___

(Ré)écoutez ici la deuxième partie de l'émission sur l'accélérationnisme, un courant de pensée dont le manifeste initialement publié en 2013 vient de paraître en français.

Intervenants
  • Journaliste et critique rock
  • est professeur de philosophie, contributeur au site minorites.org, et cofondateur du blog freakosophy.com
L'équipe
Production
Production déléguée
Réalisation
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......