LE DIRECT
Shlomo Sand en 2014

Quand l’histoire tourne au polar avec Shlomo Sand

28 min
À retrouver dans l'émission

Shlomo Sand, professeur émérite d'Histoire à l'Université de Tel Aviv, est invité pour son premier roman noir : "La mort du Khazar rouge", aux éditions Le Seuil.

Shlomo Sand en 2014
Shlomo Sand en 2014 Crédits : Richard RAY - Maxppp

On connaît ce professeur à  l’université de Tel-Aviv pour ses travaux d’historien, avec un livre phare : Comment le peuple juif fut inventé (Fayard, 2008), traduit en de nombreuses langues ; on le reconnait aussi à son engagement en faveur des Palestiniens. On le retrouve aujourd’hui entre les pages d’un premier roman noir : La mort du Khazar rouge (Le Seuil).

Qui a tué l'éminent professeur d'histoire Yitzhak Litvak, de l'université de Tel Aviv ? Un commissaire Émile Morkus, un Arabe israélien, va mener l’enquête... 

Yitzhak Litvak, très embarrassé par les rapports liant religion et nation, a écrit un voire plusieurs livres controversés, dont L’Empire khazar du VIII au XIIIe siècle. Orientaliste, il a autant travaillé sur l’Islam des temps anciens que sur le nationalisme arabe contemporain. Arabophone, il maîtrise aussi le persan, le turc, le latin, l’ukrainien, son pays natal... Alors, tout naturellement, les journalistes "fondirent comme des oiseaux de proie sur la théorie confortable d’un meurtre sur fond de conflit israélo-palestinien." Assassiné pour ses livres ? 

Peut-on assassiner des idées ? Probablement pas, mais on peut les freiner. On peut les arrêter. J'ai eu moi même des confrontations dans le milieu universitaire, sur l'invention du peuple juif... Je ne pense pas qu'on assassine des idées, mais on peut les freiner. 

Retour sur les thèses du professeur, qui remettent en cause l'exil des juifs dans l'histoire d'Israël... 

Je ne vis pas dans une république israélienne, mais je vis dans un état juif. Pour justifier la colonisation israélienne, il faut s'appuyer sur l'idée que les juifs sont les descendants des Hébreux anciens. Aujourd’hui, ça dérange beaucoup plus les sionistes. S'il y a des descendants, c'est plutôt les Palestiniens. L'exil des juifs n'a pas eu lieu. Quelle est la preuve ? Aucun livre historique ne parle de l'exil des juifs. 

Quand j'étais étudiant militant de gauche, j'étais sûr que les juifs étaient exilés (...) et je participais à ce mythe. Il y a seulement douze ans que je me suis lancé dans les recherches sur la nationalité. Et je crois aujourd'hui que je me libère de ce mythe. Sauf que je ne crois pas que l'on puisse chasser des mythes sans les remplacer par d'autres...

De l'écriture de l'Histoire à l'écriture d'un roman policier, il n'y a qu'un pas.

Pour moi, l'histoire, c'est imaginaire, c'est un récit historique. Un récit historique peut être proche de la réalité du passé, mais ne peut pas "être le passé". Quand j'ai écrit des livres historiques, j'ai aussi utilisé mon imagination. Sauf que pour le roman, je n'ai pas eu besoin de notes de bas de pages. Ici, je me laissais inventer des personnages qui ne sont pas dans la réalité. 

La différence entre lire un récit historique et lire un polar n'est pas très grande, parce que j'ai essayé de m'attacher à certaines vérités historiques. Mais dans le roman, je suis tellement libre; dans l'histoire, j'ai toujours été dans une petite prison... C'est la liberté qui fait la différence.

Il faut du courage pour être écrivain, il ne faut pas un grand courage pour être historien à l'Université de Tel-Aviv. Je me suis dit que si je commence avec le polar, je ne serais pas prétentieux, et je me suis dit que je toucherai beaucoup de gens.

Extraits sonores : 

  • David Ben Gourion - 14 mai 1948 - Déclaration de David Ben Gourion au moment de la déclaration d’indépendance
  • Amin Maalouf - 09/01/2003 - AVN - au micro de Catherine Pont Imbert
  • Asaf Avidan - Your Anchor - (in a box version) 2018

Bibliographie

Intervenants
  • historien israëlien spécialisé dans l'histoire contemporaine
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de
Production déléguée
À venir dans ... secondes ...par......