LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Benoit Solès et Amaury de Crayencour dans La Machine de Turing

Quatre Molières pour un Turing

28 min
À retrouver dans l'émission

"La Machine de Turing", de Benois Solès, a été récompensée aux Molières 2019 pas moins de quatre fois. La pièce retrace la vie du génie Alan Turing : le mathématicien anglais qui a brisé le code secret de l’Enigma allemande pendant la Seconde Guerre mondiale...

Benoit Solès et Amaury de Crayencour dans La Machine de Turing
Benoit Solès et Amaury de Crayencour dans La Machine de Turing Crédits : Fabienne Rappeneau

Grand Gagnant de la 31e Nuit des Molières, Benoît Solès est l’auteur et acteur de la pièce créée à Avignon l'an dernier, qui vient d'être prolongée jusqu'en décembre prochain au Théâtre Michel à Paris. La Machine de Turing sera aussi cette année en tournée sur les routes de France - on la retrouvera dans le OFF d'Avignon cet été au Théâtre Actuel.

« C’est l’histoire d’un homme qui court. (…) Après quoi court-il ? (…) C’est l’histoire d’un homme, qui, à travers la pureté formelle des équations, recherche la logique globale du monde, et par là même son sens ». 

Le mathématicien et cryptologue Alan Turing a été chargé en 1940 par son pays, la Grande Bretagne, de décoder et percer le mystère de la machine allemande Enigma... Adapté au cinéma, en BD et maintenant au théâtre, Alan Turing, est une figure héroïque. Condamné à la castration chimique pour homosexualité, il mettra fin à ses jours en croquant une pomme empoisonnée.

Alan Turing est à la fois héroïque, tragique, romantique, scientifique ; c’est une espèce de héros absolu qui cumule tous ces adjectifs, qui devient fascinant par sa complexité. (Benoît Solès)

Amaury de Crayencour et Benoît Solès, La Machine de Turing
Amaury de Crayencour et Benoît Solès, La Machine de Turing Crédits : Fabienne Rappeneau

Héros tragique, longtemps resté dans les oubliettes de l’histoire, malgré son invention géniale qui a changé le cours de la Seconde Guerre Mondiale, ses activités de décryptage et d’espionnage l’ont condamné à rester dans le secret défense. 

Longtemps après la guerre, il faut attendre les années 1970 pour que Alan Turing sorte de l'ombre... Sa première biographie par Andrew Hodges est publiée en 1983, puis une première pièce du dramaturge Hugh Whitemore paraît en 1986. Trente ans plus tard sort le film The Immitation Game,avec Benedict Cumberbatch. En France, l'histoire d'Alan Turing est aussi adaptée en BD par Éric Liberge et Arnaud Delalande,et Une grande traversée lui a été consacrée sur France Culture à l'été 2018, réalisée par Amaury Chardeau.

Benoît Solès revient sur la légende de Turing, de sa fascination pour Blanche-Neige à la pomme croquée d'Apple...

Lorsqu’il est condamné pour son homosexualité, Turing ne peut pas dire ce qu'il a fait pendant la guerre. Ce silence qui pesait était quelque chose de terrible. C'est ce qui rend ce personnage attachant. Il est une victime terrible de ce qu'il est, entre le secret d'Enigma et le secret de son homosexualité. (Benoît Solès)

Contrairement au film The Immitation Game, qui ouvre sur le recrutement de ce professeur de mathématiques par les services britanniques et raconte sa découverte, sous forme de casse-tête, du secret de l’Enigma allemande, entre amitié et rivalités avec les autres chercheurs mis à contribution, Benoît Solès met en scène « l’après », dans une succession de souvenirs, à partir d’un cambriolage dont Alan Turing aurait victime en 1952. La pièce saisit la personnalité d’Alan Turing dans toute sa complexité.

Ce qui était capital, c’était son humour. Il a un humour anglais qui fait qu’on peut faire des plaisanteries au bord du précipice, surtout au bord du précipice. Avec le metteur en scène, on a cherché une approche du personnage un peu fragile, en déséquilibre permanent, et, en même temps, avec une sorte de sourire accroché à son visage et une certaine intelligence

Quand on a construit cette pièce, on a essayé de faire en sorte que l’homosexualité, bien sûr, mais aussi le bégaiement, l’autisme, toute forme de différence – qu’elle soit ressentie pour soi-même ou vue chez l’autre – soit questionnée chez les spectateurs.

Extraits sonores : 

  • Bande Annonce - La Machine de Turing
  • Blanche neige et les sept nains - "Croque la pomme"
  • Bruno Fuligni - France Culture - Grande traversée par Amaury Chardeau - Alan Turing , 07/2018 
  • John Graham - France Culture - Une vie une œuvre- 14/01/2012
Intervenants
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de
Production déléguée
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......