LE DIRECT
Rachid Taha sur scène le 25 avril 1998 à Paris, France

Rachid Taha, du rock et du raï

28 min
À retrouver dans l'émission

A l’occasion de l’hommage à Rachid Taha le 23 mars dans le cadre du festival Banlieues Bleues, rendez-vous avec Hakim Hamadouche, musicien, et Stéphane Malfettes, commissaire général de l’exposition Paris-Londres : Music Migrations (1962-189) au Palais de la Porte Dorée.

Rachid Taha sur scène le 25 avril 1998 à Paris, France
Rachid Taha sur scène le 25 avril 1998 à Paris, France Crédits : Sébastien DUFOUR/Gamma-Rapho - Getty

Du rock et du raï, c'était la recette Taha ...

Le 23 mars, à Aubervilliers, le festival Banlieues Bleues réunira ses complices du Kebab'a'lula et du Couscous Clan, dont font partie nos deux invités, le guitariste Rodolphe Burger et le mandoluthiste Hakim Hamadouche. L’occasion aussi de rappeler ce que l’interprète de Carte de Séjour a fait au raï et ce qu’il a apporté à la France, avec Stéphane Malfettes, responsable de la programmation culturelle du Palais de la Porte Dorée, commissaire général de l'exposition "Paris-Londres : Music Migrations" qui se donne du 12 mars 2019 au 5 janvier 2020.

Le 12 septembre 2018, c'est un rockeur atypique qui s'en est allé à une semaine de ses 60 ans.

Rachid Taha est né près d'Oran, en 1958. À dix ans, il arrive en Alsace, puis à Lyon, où, à 22 ans, il forme avec les frères Amini Carte de Séjour, et dégaine un rock arabophone et politique. À partir de 1989, il entame une carrière solo, avec des albums comme Barbès, Diwân, ou Tékitoi, mais toujours en bonne compagnie.

Les invités reviennent sur la personnalité que cachait, ou, au contraire, révélait le sourire de Rachid Taha. Rodolphe Burger garde avant tout le souvenir d'un homme d'une grande culture : 

C'était un esprit extraordinaire, d'une culture inouïe qu'il s'était fabriquée lui-même. C'était un esprit libre, quelqu'un de magnifique.

Le site de l'exposition "Paris-Londres : Music Migrations" au Palais de la Porte Dorée

Le site du festival Banlieues Bleues à Aubervilliers

Extraits sonores :

  • Interview de Rachid Taha à Télérama le 27 mars 2013
  • "Rock el Casbah" de Rachid Taha
  • "L'Arabécédaire" de Rachid Taha et Rodolphe Burger
  • Jack Lang et Charles Trenet à propos de la reprise de "Douce France" par Carte de Séjour, en 1986
  • "Douce France" par Carte de Séjour
  • "Ecoute-moi, camarade" de Rachid Taha
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de
Production déléguée

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......