LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Julian Schnabel à Zurich en octobre 2018

Julian Schnabel, dialogue avec Van Gogh

26 min
À retrouver dans l'émission

A l'occasion de l'exposition "Orsay vu par Julian Schnabel", du 10 octobre au 13 janvier 2019, le peintre et cinéaste Julian Schnabel vient nous parler de ce projet qui fait dialoguer ses œuvres avec celles de ses maîtres d'Orsay, notamment Van Gogh, à qui il dédie un film, "At Eternity's Gate".

Julian Schnabel à Zurich en octobre 2018
Julian Schnabel à Zurich en octobre 2018 Crédits : Thomas Lohnes - Getty

Pour la première fois, une figure majeure de la peinture contemporaine, Julian Schnabel, est invité par le Musée d’Orsay pour une exposition dont il est le scénographe : Orsay vu par Julian Schnabel, ouverte jusqu'au 13 janvier 2019.

Un ensemble de 25 œuvres présentées au sein de deux salles du Musée d’Orsay : 13 peintures de la collection du musée mises en relation avec 12 œuvres de Julian Schnabel. Un parcours à travers les époques qui met en lumière les peintres du XIXe siècle qui ont influencé Schnabel, de Van Gogh, Cézanne, Manet à Toulouse-Lautrec. 

Le peintre de Brooklyn devenu ensuite cinéaste, qui dans les années 1970 avait participé à l'affirmation du mouvement néo-expressionniste, explique sa démarche.

C'est une sélection de tableaux mélangés avec les miens [...] je regarde toujours Manet. J'adore "La Dame aux éventails", une femme qui est allongée sur un sofa [...] Et je suis un grand admirateur de Goya.

C'est un monde de peinture avec des décisions de peintres. Où les peintres peuvent dialoguer entre eux. Et cela dépasse le temps et on peut habiter ce dialogue.

Julian Schnabel, réalisateur du film Basquiat (1996) et du Scaphandre et du Papillon (2007) vient de réaliser un film sur Vincent Van Gogh, At Eternity's Gate avec Willem Dafoe, qui retrace la fin de la vie du peintre à Arles et Auvers-sur-Oise. Julian Schnabel nous parle du peintre néerlandais, dont il a d'ailleurs choisi un célèbre autoportrait dans son exposition.

Il y avait un portrait que j'avais fait de Tina Chow avec des assiettes cassées et j'avais vraiment envie de montrer ça à côté de l'autoportrait de Van Gogh.

Je crois qu'on a vraiment l'impression que la Nature avait sur lui une influence énorme. Et cette communion qu'il avait avec la Nature, il a réussi par elle à se sentir en vie.

Le docteur lui dit : "Vous vous confondez avec vos tableaux". Et il répond : "Mais je suis mes tableaux". Et moi ce que je vous dirais à vous, c'est que je suis mes tableaux aussi.

Bibliographie

Intervenants
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de
Production déléguée
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......