LE DIRECT
Anouk Aimée et Claude Lelouch à Cannes, le 19 mai 2019

Des vies de cinéma

27 min
À retrouver dans l'émission

Cannes 2019 |Un homme et une femme se retrouvent, plus de cinquante ans après...Anouk Aimée et Claude Lelouch sont au micro cannois d'Olivia Gesbert pour "Les plus belles années d'une vie", suivis de Margaret Ménégoz, lauréate du prix France Culture Consécration.

Anouk Aimée et Claude Lelouch à Cannes, le 19 mai 2019
Anouk Aimée et Claude Lelouch à Cannes, le 19 mai 2019 Crédits : Tony Barson/FilmMagic - Getty

k,Pour ouvrir cette émission, retour da - Francis Lai et Pierre Barouh - 1966,lot sur la Palme d'or d'honneur reçue par Alain Delon.

Rendez-vous ensuite avec deux autres légendes du cinéma français. Plus de cinquante ans après, Claude Lelouch retrouve le couple mythique d'Un homme et une femme (1966) avec Les plus belles années d'une vie, présenté en Sélection officielle hors compétition au festival de Cannes, édition 2019. De la plage de Deauville au tapis rouge, en passant par la maison de retraite où le héros finit sa vie, on refait le film en compagnie du réalisateur et de la comédienne Anouk Aimée.

Aimer, c'est la chose la plus importante, la réflexion n°1 de l'humanité. On bascule dans une autre dimension. En général, on est surtout amoureux de soi. Mais le jour où l'on peut aimer quelqu'un d'autre plus que soi-même, on franchit une étape. (Claude Lelouch)

Anouk Aimée et Claude Lelouch présentent "Les plus belles années d'une vie"
Anouk Aimée et Claude Lelouch présentent "Les plus belles années d'une vie" Crédits : Radio France

Le film ne se contente pas d'un simple hommage a une époque révolue. Pour Claude Lelouch, il s'agit aussi d'un éloge du présent, comme seule source de bonheur possible : 

Les gens qui passent à côté du présent n’ont aucune chance d’être heureux. (Claude Lelouch)

Avec Anouk Aimée, ils reviennent ensuite sur leur parcours respectif, jusqu'à leur rencontre pour le tournage d'Un homme et une femme, sorti en 1966. Si Claude Lelouch pense dès le départ à Jean-Louis Trintignant, il explique que le choix d'Anouk Aimée lui est venu sur le tard, sous les conseils de l'acteur.

Une rencontre qui n'aura pas été un rendez-vous manqué, comme le montre Les plus belles années d'une vie, en salle ce mercredi 22 mai.

On continue à rembobiner le film avec Margaret Menegoz, qui a reçu dimanche 19 mai le Prix France Culture Consécration pour l'ensemble de son oeuvre aux côtés de László Nemes (Prix France Culture Cinéma des Etudiants pour son film Sunset), et Jean Paul Civeyrac (Prix International Students Award UniFrance / France Culture pour son film Mes provinciales). La productrice a accompagné les plus grands cinéastes européens, avec plus de 80 films produits et autant d'incontournables.

Margaret Menegoz est l'une des premières femmes à la tête d'une grande maison de production indépendante. Entrée dans le milieu grâce à Eric Rohmer et Barbet Schroeder dans les années 1960, elle retrace son parcours et décrit l'évolution de l'industrie cinématographique depuis lors, en revenant notamment sur l'oeuvre de Jean-Claude Brisseau, décédé récemment, qui a participé à ses premiers succès.

Ecoutez ici l'entretien intégral avec la productrice : 

Écouter
18 min
LA GRANDE TABLE - INTERVIEW MARGARET MENEGOZ / PRIX FRANCE CULTURE CONSECRATION
Margaret Menegoz à Paris, le 18 janvier 2013
Margaret Menegoz à Paris, le 18 janvier 2013 Crédits : Thomas Samson - AFP

Extraits sonores :

  • Extrait de Les plus belles années d'une vie de Claude Lelouch
  • Bande originale d'Un homme et une femme - Francis Lai et Pierre Barouh - 1966

Chroniques

12H03
4 min

Le journal du Festival de Cannes

"Ne joue pas, vis !", la devise d'Alain Delon
Intervenants
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de
Production déléguée

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......