LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Tokyo dans le texte

30 min
À retrouver dans l'émission

Il y a trois ans, le 11 mars 2011, le Japon était ébranlé par un tsunami et un tremblement de terre faisant 20 000 morts et provoquant l'accident nucléaire de Fukushima.

Pour commémorer cette tragédie, Caroline Broué reçoit aujourd'hui le poète et écrivain Jacques Roubaud , dont le recueil Tokyo infra-ordinaire vient d'être republié aux Editions Le Tripode avec la collaboration d'une vingtaine d'artistes, et l'écrivain Philippe Forest , qui fait paraîtreun recueil de textes, Retour à Tokyo. Allaphbed 7 aux Editions Cécile Defaut.

Philippe Forest
Philippe Forest Crédits : ThB - Radio France

Philippe Forest : J'ai été souvent au Japon. Ce qui m'a incité à réunir un nouvel ensemble de textes aujourd'hui, c'était cette volonté de dire ce qu'il en était du Japon d'après Fukushima. Je n'ai pas d'expérience directe de la chose, je n'ai donc pas d'autorité pour en parler, mais je dialogue depuis très longtemps avec des écrivains, des artistes japonais, qui ont des choses à dire là-dessus, que nous n'entendons pas toujours nécessairement. Je me suis proposé de faire le relais dans ce livre.

Jacques Roubaud : Mon intérêt pour le Japon est ancien et lié à la poésie médiévale japonaise. Pendant longtemps, je n'ai pas eu l'envie ni le courage d'aller au Japon, parce que je pensais que je serais effrayé par le bruit, la quantité de camions, de trains... J'y suis allé pour la première fois au début des années 1990, à presque soixante ans.

Actualités autour de la publication de Tokyo infra-ordinaire de Jacques Roubaud

  • Exposition des vingt affiches serigraphiées de Tokyo infra-ordinaire , dont le vernissage aura lieu à la Médiathèque Persépolis de Saint-Ouen le 28 mars à 19h dans le cadre du festival "Hors-limites"

  • Lectures de Tokyo infra-ordinaire le 29 mars à 16h à la Médiathèque Persépolis de Saint-Ouen et à la Maison de la Poésie à 19h.

La Petite Minute de Thibaut Sardier est aujourd'hui consacrée à La Flûte enchantée de Mozart, mise en scène par Robert Carsen à l'Opéra Bastille de Paris, direction musicale de Philippe Jordan .

Cette mise en scène met en avant le thème de la mort sans être morbide. Elle est à découvrir jusqu'au 15 avril à l'Opéra Bastille de Paris.

Poursuivez votre écoute de La Grande Table avec Jean-Jacques Delfour en cliquant ici.

Pour poursuivre la discussion, retrouvez ci-dessous les principaux documents et ouvrages évoqués dans l’émission, ou rendez-vous sur la page Facebook et le compte Twitter de La Grande Table.

Intervenants
L'équipe
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......