LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Manifestation contre l'utilisation du Glyphosate le 22 novembre 2017 à Toulouse

Barbara Demeneix, lanceuse l’alerte

33 min
À retrouver dans l'émission

Barbara Demeneix, biologiste, spécialiste des perturbateurs endocriniens, fait paraître Cocktail toxique : Comment les perturbateurs endocriniens empoisonnent notre cerveau (Odile Jacob, octobre 2017).

Manifestation contre l'utilisation du Glyphosate le 22 novembre 2017 à Toulouse
Manifestation contre l'utilisation du Glyphosate le 22 novembre 2017 à Toulouse Crédits : REMY GABALDA / AFP - AFP

De l’environnement à notre organisme,

"Ce qui est le plus inquiétant, c'est l'effet cocktail, que l'on a du mal à tester" Barbara Demeneix

Des pesticides aux produits désinfectants, ce savant cocktail chimique est-il en plus en train de polluer notre cerveau ? Une question aussi bien environnementale que scientifique, mais aussi bien de santé publique : l’académie des Sciences vient d’appeler à poursuivre les recherches sur ces molécules omniprésentes.

Pour y répondre, la biologiste anglaise Barbara Demeneix, auteure de Cocktail toxique. Comment les perturbateurs endocriniens empoisonnent notre cerveau chez Odile Jacob.  Spécialiste reconnue de l’hormone thyroïdienne, à laquelle elle a consacré l’essentiel de ses travaux, médaille de l’Innovation du CNRS, professeur au Muséum national d’histoire naturelle de Paris, elle nous alerte sur les effets néfastes des polluants environnementaux que notre organisme absorbe chaque jour en quantité croissante.

Troubles neurologiques, difficultés d’apprentissage, ils pourraient à l’avenir entraîner une baisse globale des performances cognitives. Une baisse de QI à grande échelle.  autrement dit :  Demain, tous crétins ?  C’est le titre du documentaire choc diffusé sur Arte et visible en replay jusqu’au 10 janvier, de Sylvie Gilman et Thierry de Lestrade, les réalisateurs de Mâle en péril sur la fertilité abîmée sous l’effet des polluants. Et le glyphosate dans tout ça : cancérogène, perturbateur ? Les études divergent. L’UE a voté hier le renouvellement pour cinq ans de la licence de cet herbicide controversé. Le principe de précaution a-t-il été respecté ? 

"Le principe de précaution n'est pas un frein à l'innovation, au contraire, ce principe va dynamiser l'innovation." Barbara Demeneix

L'intégralité de l'entretien en vidéo

Retrouvez la première partie de l'émission : 

Bibliographie

Intervenants
  • Professeure au Muséum national d'Histoire naturelle, spécialiste des perturbateurs endocriniens
L'équipe
Production
Réalisation
Production déléguée
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......