LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Camille de TOLEDO 2/2

34 min
À retrouver dans l'émission

Poursuite de l'entretien avec l'écrivain Camille de Toledo à l'occasion de la publication deOublier, trahir puis disparaître (Seuil). Après Le Hêtre et le Bouleau et Vies pøtentielles , ce troisième volet clôt le cycle que l'écrivain a consacré à l'Europe.

Entretien par Caroline Broué, Antoine Mercier et en compagnie de Mathieu Potte-Bonneville .

Camille de Toledo
Camille de Toledo Crédits : Radio France

Camille de TOLEDO : « Il y a une Europe breivikienne, l’Europe de la nouvelle détestation qui se fonde sur le retour à la nation, à l’identité. »

« Il faudrait une constituante pour dépasser l’Etat-nation, le problème c’est qu’on ne peut pas le faire maintenant, il y aurait trop de nationalistes. »

« La formule d’Umberto Eco « la seule langue commune de l'Europe, c'est la traduction » est magnifique, la question politique de l’Europe c’est de créer du "un" avec du multiple . »

« C’est dans l’effort de découverte des langues qu’un lien de citoyenneté peut se construire au-delà d’une seule nation. »

Vous pouvez également consulter le site de la Société européenne des auteurs ici.
Pour poursuivre la discussion, retrouvez ci-dessous les principaux documents et ouvrages évoqués dans l’émission, ou rendez-vous sur la page Facebook et le compte Twitter de La Grande Table.

Écoutez ou réécoutez la première partie de La Grande Table , en cliquant ici.

Intervenants
L'équipe
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......