LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Comment représenter le racisme?

34 min
À retrouver dans l'émission

Pascal Blanchard et Louis-Georges Tin
Pascal Blanchard et Louis-Georges Tin Crédits : Radio France

L'exposition performance Exhibit B du Sud-Africain Brett Bailey, à retrouver au 104 du 7 au 14 décembre, dénonce le racisme en montrant un "zoo humain". Mais jugé "humiliant" par certains, il fait aussi polémique à Paris. Nous en discutons aujourd'hui dans la Grande table avec Pascal Blanchard , historien spécialiste de l’Empire colonial français et Louis-Georges Tin, militant français impliqué dans la lutte contre l'homophobie et le racisme, qui est actuellement le président du Conseil représentatif des associations noires de France (CRAN).

Louis-Georges Tin : L'installation de Brett Bailey n'a évidemment aucune intention raciste, mais ses effets sont essentialisants. Cela donne l'impression que de tout temps, le peuple Noir a été spectateur de son Histoire. Cela renforce le stéréotype du noir impuissant.

Pascal Blanchard : Cette performance montre ce que justement l'humanité n'arrive pas à regarder en face. Il y a dix ans les gens n'arrivaient même pas à imaginer ce que pouvait être un "zoo humain". La preuve que ce spectacle est efficace c'est que nous n'en sortons pas indemnes.

Pascal Blanchard : Quand Django Unchained est sorti, des Afro-Américains ont réclamé l'interdiction du film car Tarantino, le réalisateur, était blanc. On racialise donc le débat, et c'est là qu'est le réel problème.

Louis-Georges Tin : Lorsqu'un noir parle de racisme il est communautaire, tandis que quand c'est un blanc c'est un militant. A titre purement indicatif, il y a douze musées du sabot en France et pas un seul sur l'esclavage. Pourtant un musée a une fonction de réparation vis à vis de l'Histoire.

La chronique des Idées au quotidien de Raphaël Bourgois : Corps noirs, regards blancs.

Pour réécouter la première partie de l'émission avec le cinéaste Laurent Cantet, cliquez ici.

L'équipe
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......