LE DIRECT

Dans quelle condition veut-on mourir ?

35 min
À retrouver dans l'émission

La proposition de loi sur la fin de vie présentée par les députés Alain Claeys et Jean leonetti devait être examinée à partir du 10 mars à l'assemblée nationale et en collaboration comme chaque vendredi avec le supplément cultures & idées du Monde , nous avons choisi dans cette dernière partie de la Grande Table de nous emparer de ce sujet difficile: dans quelle condition veut-on mourir ? Pour en discuter, nous avons convié le philosophe Damien Le Guay, enseignant à l'espace éthique de la PHP, président du comité nationale d'éthique et du funéraire, membre du comité scientifique d'accompagnement et de soins palliatifs. Il signele fin mot de la vie-contre le mal de mourir en France (2014, edition le cerfs). Pour l'interroger, à nos cotés, la journaliste Catherine Vincent qui signe l'article " Mieux vivre et laisser mourir" à la une du supplément culture & idées du journal le Monde.

Damien Le Guay et Catherine Vincent
Damien Le Guay et Catherine Vincent Crédits : coquelicot vitale - Radio France

80% des médecins ne sont pas formés aux nouvelles techniques de soulagement de la souffrance. Le scandal, il est là, à gauche ou à droite. On n'est pas à la hauteur du problème.

Il y a une attitude des médecins à l'égard des patients, l'acharnement thérapeutique est dans la culture du médecin qui ne veut pas lâcher prise, qui ne veut pas arrêter. Il faut passer du soin au " prendre soin".

**Les idees du monde de Delphine Veaudor : " la faim dans le monde" à propos d'un livre de Martin Caparros.
Sons diffusés : **

  • "le moribond" de Jacques Brel

Pour réécouter l'hommage à Yachar kemal, en première partie de l'émission, cliquez-ici

Intervenants
  • Philosophe, critique littéraire, journaliste et vice-président du comité national d’éthique du funéraire.
L'équipe

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......