LE DIRECT

De "L'art français de la guerre" / Linda Lê et Sophie Fontanel.

1h25
À retrouver dans l'émission

1ère partie : La Conversation: A partir de L’art français de la guerre d’Alexis Jenni.

En guise de mise-en-bouche, Roland Castro nous apporte un livre qu'il nous enjoint à "mâcher", un livre qui ne mâche pas ses mots et qui a fait couler beaucoup d'encre depuis sa sortie mi-août: L’art français de la guerre , premier roman d'Alexis Jenni, paru chez Gallimard. L'histoire d'un homme, Victorien Salagnon, est racontée par un narrateur qui fait des aller-retours entre le présent et trois périodes de la vie de Salagnon: la Résistance, la guerre d'Indochine et la guerre d'Algérie.

La question coloniale est un non-dit de l'histoire française. Ce roman répond-il à un défaut de transmission en voulant raconter la guerre et ses échos actuels, à l'heure où les politiques s'emparent de questions comme celles de l'identité nationale? Comment cette histoire, que l'on enterre, ressurgit-elle aujourd'hui dans la société française, dans ses débats, dans l'architecture des grands ensembles?

"L'armée en France est un sujet qui fâche", écrit Alexis Jenni. Parler de ce livre, est l'occasion pour nos invités de mettre un coup de pied dans des tabous de notre société française.

Avec:

Roland CASTRO , architecte.

Pascal BLANCHARD , historien.

Gérard MORDILLAT , romancier et documentariste.

Archives diffusées:

  1. Intervention d'Alexis Jenni, invité de l'émission "Le Carnet d'or" d'Augustin Trapenard, diffusée le 17 septembre 2011.

  2. "J'ai vu", de Niagara.

Linda Lê et Sophie Fontanel
Linda Lê et Sophie Fontanel Crédits : Marion Siéfert - Radio France
Linda Lê et Sophie Fontanel Marion Siéfert ©Radio France **2ème partie** ** : Rencontre avec [Linda Lê](/personne-linda-lê.html "Linda Lê") et [Sophie Fontanel](/personne-sophie-fontanel.html "Sophie Fontanel").** Rencontre avec deux romancières, Linda Lê et Sophie Fontanel, qui s’attaquent à deux puissants tabous de notre société dans leur dernier texte. Linda Lê publie chez NIL *A l’enfant que je n’aurai pas* , le récit d’un long et douloureux cheminement vers le renoncement à la maternité. Dans *L’Envie* , publié chez Robert Laffont, Sophie Fontanel retranscrit l’itinéraire d’une femme qui s'affranchit de la sexualité. Ces livres sont le récit de deux expériences du renoncement. Sont-ils la réponse à une pression sociale ou bien une nécessité d'ordre personnel, intime? Il y a chez Sophie Fontanel l'envie de briser les faux-semblants de la société, notamment l'idée que la vie sexuelle est facile dans l'intimité des couples, tandis que Linda Lê aborde une question douloureuse pour la narratrice. Mais ces récits de rebellion, ces expériences de marginalité sont pour nos deux invitées également un défi artistique: parler de soi, du plus intime, d'un sentiment d'être différent, pour dire toutefois quelque chose d'universel. **Morceaux diffusés:** - Juliette Gréco, "Je suis comme je suis".
L'équipe
Production
Production déléguée
Réalisation
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......