LE DIRECT
Girouette en forme de sorcière avec son chat noir.

Du bûcher à #MeToo, la revanche des "sorcières" ?

33 min
À retrouver dans l'émission

Née des cendres des bûchers, se revendiquant de cette figure mythique qu'est la sorcière, une autre forme de féminisme fait son chemin. Pour en parler, Mona Chollet, journaliste au "Monde diplomatique", auteur de "Sorcières, la puissance invaincue des femmes" (Zones, 2018).

Girouette en forme de sorcière avec son chat noir.
Girouette en forme de sorcière avec son chat noir. Crédits : Fabrice COFFRINI - AFP

Du bûcher à #MeToo, de Disney à Harry Potter, autrefois persécutée, revivifiée à travers la pop culture, figure féministe désormais, la sorcière est partout, symbole de la femme guérisseuse, reliée à la nature, et non moins persécutée.

On voit s’organiser des séances de prière pour protéger Kavanaugh et Trump contre les sorts des sorcières. On est dans une atmosphère assez étrange.            
(Mona Chollet)

Elle a notamment fasciné la journaliste et essayiste Mona Chollet, auteur de La Tyrannie de la réalité (Gallimard, 2006), plaidoyer pour les rêveurs, puis de Beauté fatale. Les nouveaux visages d'une aliénation féminine (Zones, 2012) et de Chez Soi (Zones, 2015) une odyssée de l'espace domestique.

Il m'a fallu écrire ce livre pour mesurer à quel point on refoule l'aspect historique des sorcières.            
(Mona Chollet)

Elle publie Sorcières. La puissance invaincue des femmes (Zones, 2018) où elle rapproche chasse aux sorcières d’hier et misogynie d’aujourd’hui

Il y a eu les guérisseuses, qui étaient les seuls médecins du peuple et qui, peu à peu, ont commencé à être associées au Diable et à être pourchassées.            
(Mona Chollet)

Cet essai prouve notamment que les représentations et préjugés continuent à façonner notre monde, à l’heure où des féministes se réapproprient la figure littéraire et historique de la sorcière. 

Je crois qu’il y a une haine du corps féminin à l’époque, qui est  particulièrement visible dans le traitement des "vieilles femmes" [...] ou dans le fait d’avoir honte de ses règles. Tout ce qui a trait au corps féminin est toujours légèrement répugnant.        
(Mona Chollet)

Extraits sonores

  • Conversation avec Starhawk : "Notre lien avec la Nature" 
  • Thérèse Clerc : "Les babayagas, vieillir autrement"
  • Camille Froidevaux-Metterie sur l'arrêt de la pilule (La Grande Table, "Comment incarner le féminisme ?", 03 octobre 2018)

Cliquez ici pour écouter la première partie de l'émission : "Week-end à Venise avec Macha Makeïeff"

Intervenants
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de
Production déléguée

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......