LE DIRECT
Photo prise à Paris le 29 janvier 2019 et montrant une fresque inspirée de "La Liberté guidant le Peuple" de Eugène Delacroix, avec des manifestants des gilets jaunes, par l'artiste de rue PBOY

"Gilets jaunes" : peut-on analyser l’histoire en cours ?

33 min
À retrouver dans l'émission

Jean-Claude Monod, philosophe chargé de recherches au CNRS, est notre invité pour sa contribution à "Le fond de l'air est jaune. Comprendre une révolte inédite" (Seuil, 24/01/2019). Quand les sciences humaines analysent le phénomène des "gilets jaunes".

Photo prise à Paris le 29 janvier 2019 et montrant une fresque inspirée de "La Liberté guidant le Peuple" de Eugène Delacroix, avec des manifestants des gilets jaunes, par l'artiste de rue PBOY
Photo prise à Paris le 29 janvier 2019 et montrant une fresque inspirée de "La Liberté guidant le Peuple" de Eugène Delacroix, avec des manifestants des gilets jaunes, par l'artiste de rue PBOY Crédits : Thomas SAMSON - AFP

Au lendemain de l’acte XII des "gilets jaunes", de ce nouveau samedi de mobilisation axé sur la dénonciation des violences policières, notamment à Paris, à la marche dite «des blessés» (dont la figure du mouvement est Jérôme Rodrigues), et alors qu’un appel à la grève générale a été lancé pour le 5 février 2019, retour sur l’étude d’un mouvement dit inédit par les sciences humaines et sociales… 

[Les "gilets jaunes"], une sorte de défi, ou d’incitation, pour les sciences sociales à aller y voir de plus près.                      
(Jean-Claude Monod)

Car «Si les événements extraordinaires échappent aux explications ordinaires», ce n'est pas une raison pour baisser les bras. 

Ouvrage collectif réalisé sous la direction de Joseph Confavreux et rassemblant une vingtaine de contributions, Le fond de l’air est jaune. Comprendre une révolte inédite (Seuil, 2019) entend dégager quelques lignes de fond, de l'analyse du mouvement comme opposition au système néolibéral à la mise en parallèle - autant qu'à la différenciation - des "gilets jaunes" avec des moments d'insurrection et de révolution historiques, des jacqueries aux journées de juin 1848 ou à Mai 68. 

Une étude du mouvement dans son hétérogénéité et ses liens, dans toute sa complexité et ses possibles perspectives d'évolution, ses causes et ses conséquences.

Il y a quelque chose de ce ras-le-bol de l’Etat néolibéral.                    
(Jean-Claude Monod)

Pour en parler, notre invité aujourd’hui est le philosophe Jean-Claude Monod, chargé de recherche au CNRS, enseignant à l’ENS Paris. Auteur de Qu’est-ce qu’un chef en démocratie ? paru au Seuil en 2012, précédé de Penser l’ennemi, affronter l’exception (La Découverte, 2007).

Extraits sonores :

  • Emmanuel Macron pendant un débat citoyen à Bourg-de-Péage (Drôme) (France info, 25/01/2019)
  • L’appel des "gilets jaunes" de Commercy (30/11/2018)
  • Marlène Schiappa et Cyril Hanouna ("Balance Ton Post", 06/01/19)
Intervenants
  • Philosophe, chargé de recherches au CNRS, professeur de philosophie à l’École normale supérieure, chercheur aux Archives Husserl (CNRS), cinéaste
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de
Production déléguée

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......