LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Hommage à André Brink

33 min
À retrouver dans l'émission

C'est aujourd'hui une dernière partie en forme d'hommage. Hommage à André Brink ,grand écrivain sud-africain engagé contre l’apartheid et auteur notamment d'Une saison blanche et sèche et Mes bifurcations , décédé vendredi dernier. Il laisse derrière lui une oeuvre littéraire impressionnante, intimement liée à l'histoire tumultueuse de son pays.

Nous donnons tout d'abord la parole à son éditeur Bernard Magnier chez Actes Sud, puis nous rediffusons l'émission de 10 octobre 2013, où nous avions reçu André Brink, à l’occasion d’un cycle de conférences « Afrique du Sud, une nation en mouvement », organisé dans les bibliothèques parisiennes dans le cadre de la saison croisée France-Afrique du Sud.

Bernard Magnier :

La première fois que j'ai vu André Brink, c'était dans Apostrophes de Bernard Pivot. C'était dans les années 80, il nous parlait de l'apartheid, il parlait directement en français. Si on m'avait dit à ce moment là que je deviendrais son éditeur, j'aurais demandé qu'on me pince très fort et je ne l'aurais pas cru.

André Brink en 2013 à la Grande Table :

La France me manque attrocement quand je ne suis pas là, j'essaye tous les ans de revenir ici, de retrouver le passé mais aussi de retrouver la France actuelle. Au fond, pour moi, ça reste le pays où je me sens le plus chez moi.

Pour rééecouter la première partie de l'émission en compagnie Pierre Rigal et Philippe Grimbert, cliquez-ici.

Retrouvez la page spéciale de franceculture.fr consacrée à André Brink.

L'équipe
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......