LE DIRECT

Jusqu'où le chimpanzé peut-il parler ? / Rencontre autour des "Cahiers Russes" entre Igort et Galia Ackerman.

1h24
À retrouver dans l'émission

1ère partie : Jusqu'où le chimpanzé peut-il parler ?
« Le projet NIM » est un documentaire fort intéressant de James Marsh, qui a reçu le prix du meilleur réalisateur de documentaire au festival de Sundance.

Il raconte l’histoire d’un bébé chimpanzé, Nim, né en 1973 en captivité dans un centre de recherche sur les primates, qu’un professeur de psychologie à Columbia a choisi comme sujet d’un vaste projet sur l’apprentissage du langage. Il s’agissait de prouver qu’un chimpanzé est capable d’apprendre à communiquer par le langage s’il est élevé dans un environnement humain. Nim s’est donc retrouvé dans une famille humaine élevé comme s’il était un enfant. Il a appris la langue des signes, réussi à communiquer de façon étonnante avec son entourage, mais il est resté un chimpanzé, donc un animal sauvage.

Comme le dit le primatologue Franz de Waal, « On peut sortir le singe de la jungle, mais pas la jungle du singe. »

Avec : Hervé Le TELLIER Geneviève BRISAC

Gérard MORDILLAT
Archives diffusées :

  • Extrait de la bande annonce « Le projet NIM » (2012) réalisé par James Marsh.

  • Extrait d’un documentaire sur le gorille Michael, le compagnon de Koko. A visionner ici.

  • Lecture de Mémoires de la jungle de Tristan Garcia (UniversScience TV).

    • Maxime LE FORESTIER, "Le Gorille".

2ème partie : Rencontre autour des Cahiers Russes entre IGORT et Galia ACKERMAN.

IGORT et Galia ACKERMAN
IGORT et Galia ACKERMAN Crédits : Sarah Cuvelier - Radio France

La semaine dernière à ce même micro nous recevions le cinéaste cambodgien Rithy Panh pour son livre L’Elimination , mêlant témoignage personnel et récit de sa confrontation avec Duch, le responsable du centre de torture S21 de 1975 à 1979, qui a conduit à la mort 1,8 millions de Cambodgiens et dont il a tiré un film.

Ce que raconte le dessinateur Igort dans son roman graphique Les Cahiers Russes , avec toutes les réserves de la comparaison, ressemble malgré tout aux descriptions atroces que fait Rithy Panh de la torture et du traitement des humains par les khmers rouges. C’est à la fois un livre hommage à la journaliste Anna Politkovskaïa, un voyage en Ukraine, en Russie et en Sibérie qui remonte le fil de l’Histoire pour comprendre l’homo sovieticus et tenter de cerner ce que le reporter polonais Ryszard Kapuscinski a appelé « le grand mystère russe ». Cet ouvrage est aussi un documentaire édifiant sur la Russie contemporaine.

Igor TUVERI, dit IGORT, auteur de bandes dessinées. L'année dernière ont paru Les Cahiers ukrainiens sur la famine orchestrée en Ukraine par Staline en 1932. Les Cahiers russes (la guerre oubliée du Caucase) vient de paraître chez Futuropolis.

Galia ACKERMAN, journalisten écrivain et traductrice, spécialiste du monde russe. Elle apparaît dans Les Cahiers russes en tant qu'amie d'Anne Politkovskaïa.

Archives diffusées :

  • Piotr Ilitch TCHAIKOVSKY, Symphonie n°6 en Si mineur, dite « Pathétique », Op. 74, III. Allegro molto vivace . Dirigé par Andris Nelsons.

  • Anna POLITKOVSKAÏA sur France Inter au micro de Stéphane Paoli le 15/05/2003. Traduite par Galia Ackerman.

  • Reportage sur Iouri Chevchouk diffusé sur Arte le 08/03/2011. A visionner ici.

  • DDT – Iouri CHEVCHOUK, « White river » (ДДТ - Белая река). Ecoutable ici.

Intervenants
  • scénariste, dessinateur et coloriste
  • docteure en histoire et chercheuse associée à l'Université de Caen, spécialiste de l’Ukraine et de l'idéologie de la Russie post-soviétique

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......