LE DIRECT

La Beat Generation au cinéma. / Grand entretien avec Gérard Genette.

1h25
À retrouver dans l'émission

1ère partie : La Beat Generation au cinéma.
Howl c’est d’abord un poème, un long poème en prose d’Allen Ginsberg, édité par Lawrence Ferlinghetti en 1956, et accusé d’obscénité. C’est ensuite un scandale un procès très médiatisé qui s’est ouvert à San Francisco le 8 août 1957, et des débats sur l’obscénité en littérature et la liberté d’expression. Un procès qui fut gagné par les défenseurs de Ginsberg, ouvrant une jurisprudence qui reste d’actualité. Le poème fut vendu à un million d’exemplaires dans le monde.

C’est enfin un film, réalisé par Rob Epstein et Jeffrey Friedman, avec James Franco dans le rôle d’Allen Ginsberg, un film qu’on peut voir en salles depuis hier, et qui nous a servi de prétexte pour cette conversation.

Avec : Gérard MORDILLAT Joy SORMAN Philippe MANGEOT Archives diffusées :

  • Poème Howl , extrait du film éponyme (2012) de Rob EPSTEIN.

  • Interview de Jack KEROUAC par Radio Canada en 1967.

  • Serge GAINSBOURG, "Love on the Beat" (1984).

2ème partie : Grand entretien avec Gérard GENETTE.

Gérard GENETTE
Gérard GENETTE Crédits : Ulf Andersen - Radio France

C’est un très grand théoricien de la littérature qui a étudié les mécanismes du langage littéraire de fond en comble et inventé des concepts sur lesquels tous les étudiants en lettres ont planché (et se sont parfois arraché les cheveux), de la transtextualité à la diégèse. Ces concepts, il les a explicités dans des livres devenus des classiques, dont les Palimpsestes et les cinq tomes des Figures restent des sommets du genre.

En 1970, il a fondé avec Tzvetan Todorov la revue Poétique et il dirige toujours la collection du même nom aux éditions du Seuil.

Directeur d’études à l’Ecole pratique des hautes études puis directeur de recherche à l’Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales, il fut aussi le condisciple de Jacques Derrida à l’Ecole Normale de la rue d’Ulm et l’ami de Roland Barthes.

Depuis quelques années, ce penseur infatigable, né en 1930, a entrepris d’écrire une trilogie autobiographique, sorte de pendant à l’œuvre théorique. Ce fut d’abord Bardadrac (2006), suivi de Codicille (2009), et c’est aujourd’hui Apostille qui vient clore le cycle. Plus proche dans sa forme de l’abécédaire de Gilles Deleuze que des Mémoires du Général de Gaulle, Apostille est une promenade dans l’univers de ce grand professeur, un dictionnaire vagabond, entre journal intime et livre de souvenirs, « un journal à ciel ouvert et livré en vrac. »

Archives diffusées :

  • Yves MONTAND, "Idylle Philoménale".

  • Henri SALVADOR, "Quand je monte chez toi".

  • Wolfgang Amadeus MOZART, Fantaisie en Ut mineur pour piano (KV397), interprétée par Anne Queffelec.

  • Publicité télévisée "PLIZ".

  • McCoy TYNER, "Contemplation".

  • Dizzy GILLESPIE, "Con Alma".

  • Stan GETZ, "What is this thing called love" (1989), avec Kenny Baron au piano, Yasuhito Mori à la basse et Ben Riley à la batterie.

  • Edith PIAF, "Le disque usé".

Intervenants

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......