LE DIRECT
 "Le Prêteur et sa femme" (Anvers, 1514)

La bourgeoisie est-elle toujours en marche ?

33 min
À retrouver dans l'émission

François Bégaudeau, écrivain et scénariste, est l'invité de la Grande table pour "Histoire de ta bêtise" (Fayard, janvier 2019), parole d'un "tu" contre la "bêtise" de la bourgeoisie.

 "Le Prêteur et sa femme" (Anvers, 1514)
"Le Prêteur et sa femme" (Anvers, 1514) Crédits : Quentin Metsys

L'écrivain François Bégaudeau, auteur en 2011 chez verticales de La Blessure, la vraie, et l’an passé de En guerre, réalisateur en 2017 d’un film documentaire, N’importe qui, où il s’interrogeait déjà sur le sens de la démocratie. Il publie aujourd’hui Histoire de ta bêtise chez Pauvert. 

La politique est un art noble si elle s’articule au réel.      
(François Bégaudeau)

Un essai où un " je" parle à "tu". Où "je ne viens pas te juger mais te nommer". Une adresse à la bourgeoisie, à ce "tu" auquel il s'adresse et dans le groupe duquel il semble aussi se ranger par moments pour mieux le critiquer.

Dans ma journée, je suis traversé par des affects bourgeois.              
(François Bégaudeau)

En même temps, réflexion sur ces mots "symboliquement chargés" et ceux qui sonnent creux, "Populisme", "post-vérité", "complotisme"…utilisés pour disqualifier, des mots comme populisme, et sur ce peuple que flattent les populismes. Peuple des autres, dans l’inconscient social de ce "tu" que l'essai désigne opposition aux classes populaires. 

Un acte sans parole n’est pas un acte politique.      
(François Bégaudeau)

François Bégaudeau ne livre pas une approche d'économiste s'exprimant à l'aune des revenus, mais une regard d'écrivain, par ses paroles de parole, et ses réflexes de classe.

Extraits sonores

  • "Hollande appelle à voter Macron" (BFMTV, 24/04/2017)
  • "Éric Zemmour : "Emmanuel Macron et Karl Marx, deux anniversaires en même temps"" (RTL, 08/05/2018)
Intervenants
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de
Production déléguée
À venir dans ... secondes ...par......