LE DIRECT

La Contagion, pour une approche transdisciplinaire. / Rencontre littéraire entre Virginie Linhart et Ivan Jablonka.

1h25
À retrouver dans l'émission

1ère partie : La Contagion, pour une approche transdisciplinaire.
La « contagion » est un terme médical que les sciences humaines récupèrent progressivement. Que l’on parle de « contagion de la crise économique » ou de « contagion démocratique », la métaphore est riche en connotations et symboliques. Elle est en ce moment au cœur du numéro de la revue de sciences sociales Tracés n° 21 (ENS Editions) intitulée Contagions . En revenant sur l’épaisseur historique de la notion, la revue permet de replacer la « contagion » dans un vaste champ disciplinaire : histoire, médecine, philosophie, politique ou communication.

La récurrence de son emploi interroge : Dans quelle mesure l’utilisation de la métaphore dit quelque chose du présent et du rapport à l’autre ?

Avec : Antonio CASILLI Michael FOESSEL Mathieu POTTE-BONNEVILLE
Archives diffusées :

  • Extrait de la bande annonce de "Contagion" (2011), réalisé par Steven Sorderbergh.

  • BJÖRK, "Virus" (2011).

2ème partie : Rencontre littéraire entre Virginie LINHART et Ivan JABLONKA.

Virginie LINHART et Ivan JABLONKA
Virginie LINHART et Ivan JABLONKA Crédits : Sarah Cuvelier - Radio France

Matès et Idesa Jablonka étaient des juifs polonais de Partchev. Lui était bourrelier, fils d’un gardien de bain. Ils s’étaient mariés peu de temps avant d’émigrer à Paris en 1938, poussés par la misère, l’antisémitisme et les persécutions, déjà. En 1943 ils vivaient avec leurs deux enfants de 4 et 3 ans, Suzanne et Marcel, à Ménilmontant. Ils furent arrêtés au petit matin du 25 février 1943, envoyés à Drancy d’où ils prirent le train pour Auschwitz. Ils ne sont jamais revenus.Leur petit-fils, Ivan, le fils de Marcel, est historien. Il a entrepris de reconstituer la vie des grands-parents qu’il n’a pas connus, par le menu détail, avec force documents et témoignages, dans un livre époustouflant, Histoire des grands-parents que je n’ai jamais eus , qui paraît aux éditions du Seuil.Jacques et Maryse, alias Jacob et Marza, les grands-parents de Virginie Linhart, également juifs polonais, ont eux survécu en échappant miraculeusement à la déportation, mais ils ont perdu toute leur famille dans les camps de la mort. C’est leur silence qui l’a poussée il y a deux ans à faire un documentaire sur la vie des anciens déportés, après leur retour. Elle publie ces jours-ci le livre de ce travail, La vie après (Seuil).Ivan JABLONKA , maître de conférences en histoire contemporaine et chercheur associé au Collège de France. Par ailleurs rédacteur en chef de la revue laviedesidees.fr, et l’un des animateurs du groupe de réflexion « La République des idées ».Virginie LINHART , documentariste et écrivain. On lui doit notamment un très beau livre sur son père Robert, Le Jour où mon père s’est tu (2008).

Archives diffusées :

  • Dmitri et Daniel POKRASS, "Le chant des partisans". Ecoutable ici.

  • Edith PIAF, "Le disque usé".

Intervenants

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......