LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

La fabrique de la loi avec Denis Baranger

33 min
À retrouver dans l'émission

Denis Baranger est professeur de droit public à l'université Paris II Panthéon-Assas. Il a fait paraître "Penser la loi: essai sur le législateur des temps modernes" chez Gallimard en janvier 2018.

Crédits : Manuel Cohen/MCOHEN - AFP

Il faut s'opposer à la concentration du pouvoir législatif entre les mains d'un gouvernement technocrate comme c'est le cas aujourd'hui. On ne peut respecter à la fois la souveraineté populaire et le principe selon lequel des spécialistes érigent les lois." Denis Baranger

Entre inflation législative et lois de circonstances, que vaut encore la loi ? A force de produire des normes, la raison d’être des lois a fini par disparaître sous le poids du nombre et l’absence de longévité. Dans « Penser la Loi - Essai sur le législateur des temps modernes », paru en janvier dernier, le juriste Denis Baranger part du constat que « la Loi s’est dévaluée », non seulement sur le plan symbolique, mais aussi sur le plan de son efficacité concrète. Mais l’accusation « permanente d’inefficacité, voire d’illégitimité » est-elle justifiée ? Invité de la Grande table aujourd’hui, le juriste Denis Baranger, spécialiste de droit public, d’histoire et de philosophie du droit constitutionnel, professeur à Paris 2, directeur adjoint de l’institut Michel Villey, nous éclaire sur la question. 

La manière dont le Conseil constitutionnel juge et censure les lois est problématique pour l'Etat de droit. Lorsqu'un législateur mène une politique, il faut le laisser faire, même si elle est inopportune." Denis Baranger

Fichés S, salafisme, déchéance... Au lendemain de l’attentat de Trèbes, le président Macron est sommé de répondre vite et fort, et comment ? Par la loi… Or depuis 86, les lois antiterroristes s’empilent, pour la plupart pensées « en réaction » à des attentats, pour renforcer l’arsenal pénal. 

On ne change pas une société par des lois. Je ne crois pas que c'est en changeant les lois sur le terrorisme qu'on arrêtera le terrorisme. Est-ce qu'arrêter les fichés S aurait évité Trèbes? Je ne le pense pas." Denis Baranger

L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de
Production déléguée
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......