LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

La France Noire. / Grand entretien avec Amandine Beyer.

1h23
À retrouver dans l'émission

**1ère partie : La Conversation : La France noire, trois siècles de présence en Afrique, des Caraïbes, de l’Océan Indien et d’Océanie **
La France noire, c'est un beau livre réalisé par un collectif de chercheurs sous la direction de l'un des complices de La Grande Table, l'historien Pascal Blanchard. Nous avons demandé à deux autres membres de la petite bande de lire ce livre et de venir en débattre: quel est le statut de ce beau livre? Quelle valeur historique a-t-il et quelle portée politique peut-il avoir? Ne participe-t-il pas lui-même à la construction d'une identité et ce faisant à l'enfermement des Noirs comme noirs?

Avec:

Pascal BLANCHARD, historien, spécialiste du fait colonial.

François CUSSET , historien des idées, professeur de civilisation américaine à l'Université de Nanterre.

Eric FASSIN , sociologue.

Autres actualités:

  • le documentaire "Noirs de France" qui sera diffusé sur France 5 en janvier 2012 (réalisé par Pascal Blanchard et Juan Gélas).

  • L'exposition itinérante "L’histoire des Afro- Antillais en France".

Archives diffusées:

  1. Extrait du documentaire "Noirs de France", réalisé par Pascal Blanchard et Juan Gélas.

  2. Pierre Akedengue, "Nandipo" (1974).

Amandine Beyer
Amandine Beyer Crédits : Marion Siéfert - Radio France

2ème partie : Grand entretien avec Amandine BEYER.
Amandine BEYER, violoniste, née en 1974, premier violon du Conservatoire national de Paris en 1994, élève de Chiara Banchini à la Schola Cantorum de Bâle, se produit avec les plus grands ensembles baroques et fonde le sien en 2006, Gli Incogniti ; « Sonates et Partitas pour violon seul » de Bach » ( double album chezZigZag Territoires).

Comment, quand on est soliste, aborder une oeuvre polyphonique comme les Sonates et Partitas de Bach, piliers du répertoire violonistique baroque, qui semblent pourtant avoir été crées pour un grand orgue d'Eglise?

"Quand le violon rencontre la polyphonie, il faut accepter l'impossible" , répond notre invitée. Voilà donc l'impossible avec sa poésie à fleur d'archet, sa sonorité de rêve, ses lignes pures, son intnsité et son aisance, son inventivité et sa mélodie...

Il faut dire qu'Amandine Beyer n'en est pas à une difficulté près, elle qui a déjà enregistré à 37 ans les sonates de Mattéis, les concertos de Bach, les sonates en Trio de Haendel ou les Quatre saisons de Vivaldi... Un répertoire essentiellement baroque qu'elle s'emploie seule ou avec l'ensemble qu'elle a créé à faire connaître ou à redécouvrir, pour le plus grand bonheur de nos oreilles...

Archives diffusées:

  1. Vivaldi, Concerto en si mineur , Amandine Beyer.

  2. Premier mouvement de "L'hiver" des Quatre Saisons de Vivaldi, joué par Amandine Beyer.

  3. Bach, sonate BWV 1003, Andante, Amandine Beyer.

  4. Suites pour flûte à bec en la mineur de Telemann.

  5. Bach, Partita, BWV 1002 : III. Corrente.

Intervenants
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......