LE DIRECT
L'art contemporain, gigantesque entreprise de désensibilisation des foules selon Annie Le brun. Le "Dirty Corner d'Anish Kapoor à Versailles en 2015.

La beauté, un geste politique avec Annie Le Brun

32 min
À retrouver dans l'émission

Annie Le Brun, écrivain, poète, commissaire d’exposition, décrit "l'enlaidissement du monde" qui frappe selon elle notre société depuis l'avènement conjoint du capitalisme financier et d'un art contemporain obsédé par l'argent et affranchi de toute considération esthétique.

L'art contemporain, gigantesque entreprise de désensibilisation des foules selon Annie Le brun. Le "Dirty Corner d'Anish Kapoor à Versailles en 2015.
L'art contemporain, gigantesque entreprise de désensibilisation des foules selon Annie Le brun. Le "Dirty Corner d'Anish Kapoor à Versailles en 2015. Crédits : TRIPELON-JARRY - AFP

Les artistes contemporains sont cyniques: en permanence, ils font passer la dévastation de la sensibilité et de toute réflexion esthétique qu'ils mènent pour quelque chose de risible et d'insignifiant." Annie Le Brun

La philosophe Annie Le Brun, spécialiste du Marquis de Sade, s’insurgeait déjà contre la censure par excès de normes dans « Du trop de réalité » en 2000, critique de la soumission et de la surproduction de signes et d’images. 

Nous sommes dans une civilisation du déchet. Les puissances économiques, qui tirent profit de l’hyper-consommation globalisée, se déploient pour nous faire accepter la situation tout en niant ce qu'elle a de dangereux." Annie Le Brun

Notre invitée publie aujourd’hui « Ce qui n’a pas de prix » chez Stock, où elle analyse les relations que l'art contemporain entretient avec la finance internationale et la marchandisation du monde. 

Ce qu'il se passe dans les musées est la même chose que ce qu'il se passe dans les grands supermarchés: on y voit partout à travers le monde les mêmes codes, les mêmes marques, les même produits, les mêmes artistes." Annie Le Brun

Elle dénonce « une guerre menée contre tout ce dont l’on ne peut pas extraire de la valeur » dans le sillon du poète et imprimeur britannique William Morris.  

Si la beauté et la laideur ne sont pas neutres, en quoi sont-elles politiques ?

Aujourd'hui, la seule issue qui nous est imposée est la marchandisation du monde. Il y a à travers l'art contemporain une guerre généralisée, omniprésente, concertée, contre tout ce qui échappe à sa commercialisation." Annie Le Brun

Bibliographie

Intervenants
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de
Production déléguée

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......