LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Salle de projection du Palais des festivals à Cannes, la veille de l'ouverture

Faut-il s'inquiéter pour le cinéma français ?

34 min
À retrouver dans l'émission

Alors que le festival de Cannes débute aujourd’hui, La Grande table pose la question du financement du cinéma. Canal + a annoncé réduire drastiquement ses dépenses cannoises cette année : un symbole qui préfigure des changements de fond ? Quelles sont les perspectives pour le cinéma français ?

Salle de projection du Palais des festivals à Cannes, la veille de l'ouverture
Salle de projection du Palais des festivals à Cannes, la veille de l'ouverture Crédits : Regis Duvignau - Reuters

On le sait depuis janvier dernier : le Grand Journal ne sera pas en direct du festival de Cannes cette année. Il n’y aura pas non plus de « patio Canal », lieu de rencontre entre les professionnels du milieu et les artistes. Face à ce symbole, le monde du cinéma s’inquiète. Il faut dire que la chaîne dépense 200 millions d’euros par an en achat et pré-achat de films. Cela est-il amené à changer ? Avec quelles conséquences ? Le cinéma peut-il s’en sortir sans le financement de la télévision ?

Pour discuter de ces questions, notre invité est René Bonnell, producteur, ancien dirigeant de Gaumont, co-fondateur de Canal , ancien conseiller du Président de France Télévisions. Il est l’auteur d’un rapport sur « Le financement de la production et de la distribution cinématographiques à l’heure du numérique », rendu public en janvier 2014.

Pour dialoguer avec lui, Nathalie Sonnac, membre du Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA) depuis janvier 2015 et professeure en sciences de l'information et de la communication à l’Université Panthéon-Assas, est également en studio.

Son diffusé :

  • Bande originale du film "Le Mépris", Georges Delerue

La Grande table sera au festival de Cannes lundi, mardi et mercredi prochain, ainsi qu'en première partie de l'émission jeudi, soit du 16 au 19 mai.

___

(Ré)écoutez ici la première partie de l'émission, en compagnie de l’auteure Kim Thúy, québécoise d’origine vietnamienne, qui publie son troisième roman.

Intervenants
  • auteur et producteur
  • Professeure en Sciences de l'information et de la communication à l'Université Paris 2-Panthéon-Assas, spécialiste en économie des médias et du numérique, ex-membre du CSA (2015-2021)
L'équipe
Production
Production déléguée
Réalisation
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......