LE DIRECT
Manifestation en faveur de l'Aquarius dans le vieux port de Marseille (6 octobre 2018)

L'humanité est-elle destinée à migrer ?

35 min
À retrouver dans l'émission

Avec Fréderique Chlous, directrice du département Homme et environnement au Muséum national d'histoire naturelle et Gilles Pison, professeur au Muséum national d'histoire naturelle, chercheur associé à l'INED.

Manifestation en faveur de l'Aquarius dans le vieux port de Marseille (6 octobre 2018)
Manifestation en faveur de l'Aquarius dans le vieux port de Marseille (6 octobre 2018) Crédits : CHRISTOPHE SIMON - AFP

Après Quel futur sans nature ? Le Muséum national d’Histoire naturelle lance un deuxième Manifeste consacré cette fois au phénomène migratoire : Migrations.

Au lendemain de la signature du Pacte de Marrakech le 10 décembre par les Nations Unies, deux des auteurs de ce manifeste paru en novembre, l’ethnologue Frédérique Chlous et l’anthropologue Gilles Pison, nous expliquent le but de ce cet ouvrage et l'importance de ce regard scientifique au-delà des discours politiques et médiatiques :

Il s'agissait d'abord de resituer les migrations des humains de l'ensemble des migrations du monde vivant. Le premier constat, c'est que toutes les espèces animales sont mobiles - c'est la définition des animaux - les hommes comme les autres espèces. Il y a des règles, il y a des régularités qu'on observe dans toutes les espèces. Donc c'est utile de le dire en premier parce que les hommes ne font pas exception. Et puis deuxièmement, les migrations des humains ont aussi leurs spécificités. Elles ont évolué au cours du temps. Et puis rappeler aussi que c'est elles qui sont la raison du peuplement par l'espèce humaine de toute la planète. Gilles Pison 

C'est une voix d'une institution. Le Muséum national d'Histoire naturelle a choisi de se positionner dans le débat social, dans le débat politique, pour partager avec nos concitoyens un certain nombre de faits et d'analyses scientifiques. Frédérique Chlous

Quelles sont les motivations derrière les migrations des humains ? Ont-elles toujours existé sous cette forme ? 

On s'aperçoit qu'au niveau des migrations, dans les temps très longs, les temps de la préhistoire, c'est qu'il y a aussi cette curiosité d'aller voir ce qu'il se passe ailleurs. Pourquoi coloniser l'océan Pacifique par exemple et aller d'îles en îles que l'on ne voit jamais s'il n'y a pas aussi ce désir de migrer, ce désir de circuler et d'aller voir ce qui se passe ailleurs ? Frédérique Chlous

Il y a effectivement souvent la contrainte de la ressource. C'est-à-dire migrer, chez les êtres vivants non-humains, d'aller vers une ressource. Pour les humains, il y a évidement cette contrainte de la ressource qui existe, c'est de trouver des ressources pour pouvoir survivre. Mais il y a aussi d'autres contraintes qui sont des contraintes politiques, échapper à des guerres, échapper à des espaces dictatoriaux. Ce qui était assez intéressant, c'était aussi de montrer qu'il y avait aussi cette forme de choix, c'est-à-dire s'accomplir, aller dans un autre pays pour accomplir un projet personnel. Ce qu'on respecte aujourd'hui en Occident c'est de partir pour vivre la vie que l'on a choisi.  Frédérique Chlous

Et quelle proportion à l'échelle de la planète représente les migrants aujourd'hui ?

Il faut qu'on s'entende sur une définition commune. Et quand on s'entend sur cette définition, le décompte montre que sur les 7.5 milliards d'humains que l'on est sur la planète, il n'y en a que 260 millions qui sont des immigrés dans le pays où ils habitent. C'est-à-dire qui sont nés dans un autre pays et depuis leur naissance ils ont franchis au moins une frontière, parfois plusieurs. Ce n'est que 3% des humains qui sont des immigrés là où ils habitent. Gilles Pison 

Extraits sonores :

  • Emil Cioran avec Jean Amrouche / "Des idées et des hommes" le 28/12/1950
  • Blaise Cendrars - 06/06/1948 "Bourlinguer"
  • Emmanuel Macron, adresse à la nation, le 10 décembre 2018 
  • Intervention de Nasser Bourita, président de la conférence du Pacte de Marrakech
  • Nicolas Bay au Parlement européen le 01 décembre 2018

Bibliographie

Manifeste du Muséum "Migrations"

MigrationsBruno DavidReliefs éditions / Muséum national d'Histoire naturelle, 2018

Intervenants
  • directrice du département Homme et environnement au Muséum national d'histoire naturelle
  • Démographe, professeur au Muséum national d’histoire naturelle et chercheur associé à l'Institut national d'études démographiques (Ined)
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de
Production déléguée

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......