LE DIRECT

La place des femmes dans les sociétés du monde arabe / Arlette Farge, Joann Sfar, Michel Delon: libertinages croisés

1h25
À retrouver dans l'émission

**1ère partie : LA CONVERSATION: A partir du film de Nadine ABAKI Et maintenant on va où, les femmes dans les sociétés du monde arabe. *
Le film franco-libanais de Nadine Labaki, sorti le 14 septembre,
Et maintenant on va où? * sert de point de départ à la conversation de ce jour. A la fois comédie musicale et drame, ce film est aussi un conte sur l'absurdité de la guerre, qui chante la détermination et le courage des femmes à travers la vie d'un village où cohabitent des chrétiens et des musulmans. Les hommes sont toujours prêts à rouvrir les vieilles blessures quand les mères et épouses n'ont qu'un souci: arrêter de souffrir.

Que nous dit ce film sur le(s) féminisme(s) du monde arabe et les représentations des femmes? Les révolutions arabes sont-elles le vecteur d'un renouveau incroyable, alors que la place des femmes reste à écrire dans les événements du printemps dernier?

Avec:

Hyam YARED, romancière.

Fabienne SERVAN-SCHREIBER, productrice.

François Cusset, historien.

Archives diffusées:

  1. Extrait de la Bande Originale du film de Nadine Abaki, Et maintenant on va où (2011).

  2. Extrait de la Bande Originale du film de Yousry Nasrallah, Femmes du Caire (2009).

  3. Oum Kalshoum, « Al Aamal ».

 Arlette Farge et Michel Delon
Arlette Farge et Michel Delon Crédits : Marion Siéfert - Radio France
Arlette Farge et Michel Delon Marion Siéfert ©Radio France **2ème partie** ** : ** **Rencontre avec Joann Sfar, Arlette Farge et Michel Delon: libertinages croisés.** **[Joann SFAR](/personne-joann-sfar.html "Joann SFAR"), *Les lumières de la France* ** (éd. Dargaud) **[Arlette FARGE](/personne-arlette-farge.html-1 "Arlette Farge"), *Un ruban et des larmes * ** (éd. Des Busclats) **[Michel DELON](/personne-michel-delon.html-1 "Michel Delon"), *Le principe de délicatesse, libertinage et mélancolie au XVIIIe siècle* ** (éd. Albin Michel) La Grande Table vous convie aujourd'hui à un banquet de libertinage pour parler de plaisirs licencieux mais aussi des ombres, hypocrisies et servitudes de ce siècle de lumières. Est-ce qu’à travers le libertinage on découvre les paradoxes du XVIIIe siècle ? Y avait-il un libertinage des couches populaires? Et que nous dit le XVIIIe siècle sur notre propre époque? Le libertinage allie liberté des moeurs et liberté de pensée pour créer une esthétique particulière faite de légéreté, de traits d'esprit dans un siècle que l'on a souvent qualifié d'égotiste. Entre volupté et ombres de culpabilité, le libertinage éclaire notre époque d'un jour tout particulièrement actuel. **Morceaux diffusés:** - Acte I de l'opéra *Don Giovanni* , de Mozart, dirigé par Bernard Haitink.
Intervenants
  • Auteur de bande dessinée, illustrateur, romancier et réalisateur
  • professeur de littérature française du XVIIIe siècle à l’Université Paris IV-Sorbonne, spécialiste du siècle des Lumières
  • spécialiste du 18e siècle, directrice de recherches en histoire au CNRS
L'équipe
Production
Production déléguée
Réalisation
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......