LE DIRECT

La prostitution comme objet artistique et enjeu de société / Grand entretien avec Frederick Wiseman

1h24
À retrouver dans l'émission

**1ère partie : La Conversation : La prostitution comme objet artistique et comme enjeu de société. * à partir du film de Bertrand BONELLO, L’Apollonide, souvenirs de la maison close.*

La Grande Table pose sur la table de ce jour un sujet qui reste souvent tabou et qui embarrasse: la prostitution. Une prostitution que l'on appréhende du point de vue de sa représentation dans le film de Bertrand BONELLO, L'Apollonide, souvenirs de la maison close , une plongée dans la vie quotidienne d'une maison close au XIXe siècle.

Si l'enjeu du film n’est pas dans la prise de position sur la prostitution ou sur la réouverture des maisons closes, sa dimension politique est évidente. Que nous dit le film de Bonello sur nos prises de parole sur la prostitution? Qu'est-ce que faire un film politique? Est-ce reconstituer avec réalisme des scènes de maisons closes du XIXe siècle? Comment désamorcer le regard d'une domination masculine sur ces corps de femme au travail?

C'est un film qui casse les positions confortables à partir desquelles on peut parler de la prostitution...

Avec:

Myriam MARZOUKI , metteur en scène.

Eric FASSIN, sociologue.

Mathieu POTTE-BONNEVILLE, philosophe.

Archives diffusées:

  1. Extrait de la bande-annonce du film, L'Apollonide .

  2. Extrait du documentaire "Prostitution" de Jean-François Davy, 1976: parole donnée à Griselidis REAL, écrivain et prostituée suisse.

 Frederick Wiseman
Frederick Wiseman Crédits : Marion Siéfert - Radio France
Frederick Wiseman Marion Siéfert ©Radio France **2ème partie: Grand entretien avec [Frederick Wiseman](../../../../../../../../personne-frederick-wiseman.html "Frederick Wiseman") à l'occasion de son film, *[Crazy Horse](../../../../../../../../oeuvre-crazy-horse-de-frederick-wiseman.html "Crazy Horse")* (en salle le 5 octobre).** Comment filmer l'érotisme et la sensualité? Transformer un lieu hautement fantasmatique en un écrin de raffinement, de beauté et de désir? Que se passe-t-il lorsque l'on introduit une caméra dans une institution aussi protégée et mythique que le Crazy Horse? Seul un grand cinéaste comme Frederick Wiseman pouvait se lancer dans l'aventure sans tomber dans les travers du voyeurisme et de la vulgarité. Rencontre avec l'auteur d'une sorte de comédie humaine moderne à travers 39 films, documentaires pour la plupart; son regard en fait l'un des réalisateurs les plus singuliers de notre époque. Extraits diffusés: 1. Générique de fin du film, "Crazy Horse" par Philippe Katerine. 2. Extrait du film *Eyes wide shut* , de Stanley Kubrick, Chris Isaak "Baby did a bad bad thing". 3. Interview de Lolo Pigalle, ORTF 1965. 4. Extrait de la scène de l'audition du Crazy Horse.
Intervenants
L'équipe
Production
Production déléguée
Réalisation
Avec la collaboration de
À venir dans ... secondes ...par......